Des Globules
Des Globules
Des Globules ©Getty - anand purohit
Des Globules ©Getty - anand purohit
Des Globules ©Getty - anand purohit
Publicité
Résumé

Depuis la guerre contre les Gélates venus de Titan, un ancien espion humain continue de reprendre cette forme de globule gélatineux.

En savoir plus

Pendant la guerre des Gélates contre les Terriens, George Munster, combattant humain, a été un espion de la Terre, prenant pour l'occasion la forme d'un Gélate. La guerre est maintenant terminée, mais à son grand désespoir, il continue à reprendre cette forme la moitié du temps.
Il faut préciser que le Gélate, venu de la planète Titan, est un " globule gélatineux, unicellulaire et informe ". Munster se transforme donc régulièrement en flaque informe, masse gélatineuse transparente, puis reprend forme humaine. Désespérant de ne pouvoir se marier, il consulte un psychanalyste homéostatique.
Celui-ci va lui présenter une ravissante jeune femme qui, elle, a le problème inverse : c'est une Gélate qui vient de Titan et qui retrouve un corps de Terrienne un quart du temps.
Publiée en 1964, année prolifique pour K. Dick (4 romans, 10 nouvelles), cette nouvelle est une métaphore transparente du mode de vie américain dans ses symboles nationaux : patrie, guerre, traumatisme psychologique (et physique), réinsertion, mariage, famille et sacrifice pour accéder à la réussite sociale, le tout conçu avec une ironie à peine masquée. Psychanalyse et xénophobie s'y disputent à l'horreur de vivre avec celui qui vous est différent, d'autant plus que c'est vous-même, l'humain, qui devient de façon alternative un monstre informe. La fable est imparable. On pense à Swift… Et puis, on comprend que l'agoraphobie de Dick lui semblait l'unique protection contre le monde réel et son devenir.
Noël Simsolo

Réalisation : Baptiste Guiton
Nouvelles choisies par Noël Simsolo
Conseillère littéraire Caroline Ouazana
Interprété par Marc Zinga
Musique composée par Sébastien Quencez
Traduction de l’anglais par Christine Renard et révisée par Hélène Collon, publiée chez Gallimard en Quarto dans les Nouvelles complètes présentées et annotées par Laurent Queyssi
La nouvelle Oh, to Be a Blobel ! est parue pour la première fois en février 1964 dans la revue Galaxy Magazine .

Publicité

Suivi d’un court extrait de

Je suis vivant et vous êtes morts – Philip K. Dick 1928 -1982 d’Emmanuel Carrère, publié au Seuil
Extrait lu par Camille De Sablet
Prise de son, montage et mixage : Marie Lepeintre, Titouan Oheix
Assistante à la réalisation : Sophie Pierre
Je suis vivant et vous êtes mort est publié aux éditions du seuil

Références

L'équipe

Blandine Masson
Blandine Masson
Blandine Masson
Production
Caroline Ouazana
Conseiller(e) littéraire
Mary Simon
Collaboration