Maison d'arrêt d'Angers en 2015
Maison d'arrêt d'Angers en 2015 ©Maxppp - Josselin clair
Maison d'arrêt d'Angers en 2015 ©Maxppp - Josselin clair
Maison d'arrêt d'Angers en 2015 ©Maxppp - Josselin clair
Publicité

La famille Raumel a un goût profond pour les déviances en tout genre. Il lui arrive même de pratiquer un cannibalisme occasionnel.

Réalisation Jean-Matthieu Zahnd
Conseillère littéraire Caroline Ouazana

Régis Legrand a décidé de faire un film sur la famille Raumel, une famille on ne peut plus hors-la-loi, mis à part les deux enfants (14 et 16 ans) qui ont une tendance centre-droit marquée (école historique Jean Lecanuet et Raymond Barre), au désespoir de leurs parents et grands-parents.
Dans la maison, nommée La Réserve Noire, aidé de sa femme et de sa fille qui servent d’appâts, le grand-père (c’est lui qui a persuadé sa famille d’accepter ce film) kidnappe des croisiéristes.
Il leur arrive de pratiquer un cannibalisme de circonstance, occasionnel, pour se débarrasser d’un corps. Ensemble, ils ont un goût profond pour les déviances en tout genre et tout cela  sans complexe.
La pièce s’appuie sur ce balancement paradoxal entre une volonté de marginalité des adultes et un désir de normalité des enfants qui, comme souvent, sont plutôt conservateurs.

Publicité

Avec

Mohamed Rouabhi  (Régis Legrand)
Pierre-Jean Pagès   (François le père)
Agnès Sourdillon   (Sylvie la mère)
Baptiste Dezerces  (Sébastien le fils)
Lyn Thibault   (Tatiana la fille)
François Siener    (André le grand-père)
Bernadette Le Saché   (Rosemarie la grand-mère)
Miglen Mirtchev    (Thomas le résident)
Lara Bruhl    (Suzie la résidente)

Bruitages : Benoît Faivre, Patrick Martinache Equipe de réalisation Eric Boisset, Mathieu Leroux, Félix Levacher

Jean-Pierre Ostende a publié une quinzaine de livres de fiction, la plupart aux éditions Gallimard. Il a écrit de nombreuses pièces radiophoniques réalisées sur France Culture et collabore souvent avec des artistes. Il donne souvent des lectures publiques et, depuis janvier 2015 publie régulièrement des textes de fiction littéraire dans son blog « Histoire sauvage » (jeanpierreostende.com).

L'équipe