Clef à fourche se brisant ! ©Getty - Ulrich Baumgarten
Clef à fourche se brisant ! ©Getty - Ulrich Baumgarten
Clef à fourche se brisant ! ©Getty - Ulrich Baumgarten
Publicité
Résumé

"Une enquête qui explore la violence du monde du travail contemporain à hauteur d’homme"

En savoir plus

2 h du matin. Rocade sud de Bordeaux. Simon Diez, cinquante ans, est interpellé par la gendarmerie pour excès de vitesse et embarqué au poste. Il s’avère que le vol du véhicule qu’il conduisait a été signalé quelques heures plus tôt. Rien que d’assez courant, sinon que très vite la police découvre qu’il est l’auteur de multiples vols de voitures, restituées ensuite à leurs propriétaires. Chargés de l’enquête, le lieutenant Aboutaib et le capitaine Garnier tentent de comprendre comment la vie de cet homme sans histoire a basculé. Mécanicien en fin de carrière, au chômage depuis peu, Simon Diez travaillait pour un centre d’entretien automobile de l’agglomération bordelaise qui, pour faire face à la concurrence du secteur, avait durci les règles de métier en augmentant les cadences de travail de ses employés. Le monde dans lequel nous vivons est un récit en deux temps qui explore la violence du monde du travail contemporain à hauteur d’homme.

Réalisation : Juliette Heymann
Conseillère littéraire Caroline Ouazana
Avec Laurent d’Olce  ( Simon), Anne Cantineau  ( Anne), Christophe Reymond  ( Capitaine Garnier), Camille Nahum  ( Lieutenant Aboutaib), Philippe Beautier  (Dominique Bouchard) , Thomas Pouget   (Etienne Di Lucia), Donatien Guillot  (Monsieur Vicente), Marc Prin   (Patrick Seux), Brigitte Faure  (la voisine) , Léo Reynaud   ( le gendarme), Ralph Rousseau   ( le journaliste)
Et les voix de Stéphane Szestak, Antoine Doignon, Frédéric Rose, Dorylia Calmel, Blandine Baudrillard
Prise de son, montage, mixage : Eric Boisset, Manon Houssin, Antoine Hespel
Assistante à la réalisation : Laure Chastant

Publicité

Remerciements au café Aux Dés Calés et au restaurant Korat
Bruitage : Sophie Bissantz
Remerciements à Gilles Banvoy et Ali Djebby de l'Atelier automobile de Radio France

Né en 1975, Marin Ledun est romancier. Il a déjà publié une vingtaine de romans, dont Ils ont voulu nous civiliser, En douce (Prix Transfuge du meilleur polar français 2016), L’homme qui a vu l’homme (Prix Amila-Meckert 2014, sélection 2016 Prix Polar SNCF), Dans le ventre des mères, Les visages écrasés (Trophée 813 du roman français 2011 ; Grand Prix du roman noir 2012 du Festival International du film policier de Beaune), et La Guerre des Vanités (Prix Mystère de la critique 2011), et écrit des pièces radiophoniques pour France Culture et France Inter. Docteur en sciences de l’information et de la communication, il est également l’auteur ou le coauteur d’essais, dont Pendant qu’ils comptent les morts (2010) et La vie marchandise (2013). Les visages écrasés a été adapté pour Arte et au cinéma sous le titre Carole Matthieu par le réalisateur Louis-Julien Petit, avec Isabelle Adjani et Corinne Masiero. Il est sorti en salle le 7 décembre 2016. Ses derniers romans, La vie en Rose et Salut à toi ô mon frère, sont parus à la Série Noire, aux éditions Gallimard.

Références

L'équipe

Blandine Masson
Blandine Masson
Blandine Masson
Production
Caroline Ouazana
Conseiller(e) littéraire
Mary Simon
Collaboration