Nuit Blanche
Nuit Blanche ©Fotolia - Romolo Tavani
Nuit Blanche ©Fotolia - Romolo Tavani
Nuit Blanche ©Fotolia - Romolo Tavani
Publicité

Un récit de la solitude, de l'exaltation, de l'échec, dans une nouvelle traduction restituant la vérité stylistique de Dostoievski.

Traduction : André Markowicz

Adaptation : Carlos Carretoni et Margaux Grilleau

Publicité

Réalisation : Michel Sidoroff

Conseillère littéraire : Caroline Ouazana

Les Nuits blanches, c’est d’abord un vrai roman d’amour. Un jeune homme solitaire et romanesque rencontre, une nuit, dans Pétersbourg désert, une jeune fille éplorée. Désespérée par un chagrin d’amour, Nastenka se laisse aller au fantasme du jeune homme, amoureux depuis le premier instant, le berce — et se berce — dans l’illusion, jusqu’à ce que… le fiancé revienne et qu’elle se jette dans ses bras.

La nouvelle traduction d’André Markowicz tire de ce roman un parti stylistique étonnant. Discordante, ironique, la voix que l’on entend ici est bien celle du grand écrivain russe, qui n’a cessé sa vie durant de se battre, au nom de la vérité, contre l’élégance trompeuse, celle des mots et celle des sentiments.

Présentation de l’éditeur

Les nuits blanches est une œuvre de jeunesse de Fédor Dostoïevski. Cette nouvelle a souvent été adaptée au cinéma : par Visconti, Bresson, puis plus récemment par Paul Vecchiali. Cette fiction radiophonique est née d'une envie de l'adapter autrement : les yeux fermés. Donner à voir les images par les voix, voyager jusqu'à Pétersbourg et se laisser transporter par la force des mots et la langue de l'auteur.

Avec :

Nicolas Gonzales, Clara Noel, Brigitte Faure, Guillaume Durieux, Nathalie Kanoui

Bruitage : Elodie Fiat

Prise de son et mixage : Cédric Chatelus

Assistance technique et montage : Sacha Trope

Assistante à la réalisation : Laure-Hélène Planchet

« Les nuits blanches », de Fiodor Dostoïevski, sont publiés aux Editions Actes Sud, en collection Babel

L'équipe