France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

A voix hautes

"Pages arrachées à l’œuvre poétique" de René Char

Publicité

Enregistrement en public à l’auditorium de Bondy les 7 et 8 Février 2015

Réalisation Claude Guerre

Conseillère littéraire Emmanuelle chevrière

Sylvie Thomassin , Maire de Bondy, vice-présidente du Conseil général de la Seine-Saint-Denis,

Olivier Poivre d’Arvor , directeur de France Culture, Robin Renucci, Directeur des Tréteaux de France proposent la première édition de :

« A voix hautes »
Depuis plusieurs années, Radio France est un partenaire privilégié de la Ville de Bondy.

C’est dans ce cadre que France Culture, les Tréteaux de France et la Ville de Bondy se sont associés pour imaginer un ensemble de « lectures à voix hautes » enregistrées en public. Pour cette première édition nous avons souhaité faire entendre haut et fort l’œuvre puissante d’un poète du 20ème siècle, René Char, proche des surréalistes, à l’origine - avec Jean Vilar - de la création du Festival d’Avignon en 1947 et fortement engagé dans la Résistance.

Les 7 et 8 février derniers, à l’auditorium Angèle et Roger Tribouilloy à Bondy, Robin Renucci, Stéphanie Ruaux et Judith d’Aleazzo (Tréteaux de France) ainsi qu’un groupe d’amateurs bondynois qui se sont réunis régulièrement pendant plus de deux mois - accompagnés dans l’exercice de la lecture par deux comédiennes des Tréteaux de France - ont lu des poèmes de René Char en public enregistrés par France Culture.

René Char est un des poètes français majeurs du XXème siècle (L'Isle-sur-Sorgue, 1907-Paris, 1988). S'il fut d'abord marqué par l'influence du surréalisme et proche d'André Breton et de Paul Eluard, la guerre d'Espagne suivie par la Deuxième Guerre mondiale le déterminèrent à un engagement qui se conclut, après la défaite de 1940, par son entrée dans la Résistance. Devenu chef de maquis dans la région des Basses-Alpes en 1944, il y reçut la révélation de la douleur, de l'espoir et de la fraternité des hommes. Il renoncera dès lors à toute poésie qui ne soit pas action immédiate, leçon de vie, force en marche pour changer le monde. Rien ne le poussera jamais à abdiquer l'espoir qu'il place en l'humanité, pas plus les tragédies de l'Histoire, que l'évidence de la souffrance. Et ce jusque dans ses derniers poèmes.

Extraits de plusieurs recueils publiés aux éditions Gallimard : Le Marteau sans Maître; Moulin premier; Dehors la nuit est gouvernée et Fureur et mystère dont Les Feuillets d’Hypnos.

Les Feuillets d’Hypnos de René Char ont été écrits sur des feuilles volantes entre 1942 et 1944 sur le plateau de Vaucluse près du village de Céreste, alors que le poète était engagé dans la Résistance sous le nom de capitaine Alexandre. Ils furent publiés par Gallimard en 1946.

Prise de son, montage, mixage : Sandrine Brechot et Martin Delafosse

Assistante à la réalisation Clémence Gross

Références

L'équipe

Laurence Courtois
Conseiller(e) littéraire
Mary Simon
Collaboration