Lors de l'enregistrement "Amsterdam"
Lors de l'enregistrement "Amsterdam" - ©Eric Didym
Lors de l'enregistrement "Amsterdam" - ©Eric Didym
Lors de l'enregistrement "Amsterdam" - ©Eric Didym
Publicité

À l’heure où l’Europe cherche à se réinventer, la dramaturge israélienne Maya Arad-Yasur traque les blessures enfouies sous les paradoxes de notre Histoire commune.

Un beau matin, à Amsterdam, une jeune violoniste, enceinte de neuf mois, se retrouve sans gaz. Sous la porte de son appartement, est alors glissée une facture de gaz de 1 700 €, adressée à l’ancienne propriétaire, décédée. Commence alors pour la jeune femme un périple au cours duquel elle va tenter de comprendre pourquoi il lui revient de payer cette facture. Pendant 24 heures, elle va être confrontée à son présent d’étrangère-juive-israélienne en Europe ainsi qu’au sombre passé de la Hollande pendant la Seconde Guerre mondiale.
La grande originalité de la pièce, outre cette quête à rebondissements, est sa narration : plusieurs voix essaient d’approcher la vérité sans jamais pouvoir affirmer quoi que ce soit. L’histoire progresse de spéculation en spéculation et le dialogue, alternant sans cesse entre action et récit, brouille les frontières du réel. Écrire l’Histoire, entre parcours intime et aventure collective, relève dès lors, pour la dramaturge, d’une entreprise instable où fictions et documents prennent la même importance.

Lors de l'enregistrement "Amsterdam"
Lors de l'enregistrement "Amsterdam"
- ©Eric Didym

Traduit de l’hébreu par Laurence Sendrowicz
Réalisation Pascal Deux
Conseiller littéraire Guillaume Poix
Avec le soutien de la Maison Antoine Vitez
Avec Julie Pilod, Johanna Korthals-Altes, Eric Berger, Christophe Brault, Charlie Nelson, Tamara AL Saadi et Glenn Marausse
Musique originale composée et interprétée par Frédéric Fresson
Bruitages : Elodie Fiat
Prise de son, montage, mixage : Cédric Chatelus, Matthieu Le Roux
Assistant à la réalisation : Pablo Valero

Publicité

Maya Arad-Yasur est née en Israël en 1976. Elle est dramaturge et autrice de théâtre. Elle a vécu à Amsterdam de 2007 à 2012. Après un master en dramaturgie de l’université d’Amsterdam, elle a travaillé avec plusieurs compagnies de théâtre en Hollande et en Israël, principalement sur des créations collectives ou du théâtre documentaire. En tant qu’auteur, elle s’intéresse particulièrement à la problématique de la guerre et de l’exil et s’interroge sur les mécanismes narratifs de l’écriture théâtrale. Ses textes ont fait l’objet de créations et de lectures publiques en Israël, Allemagne, Autriche, Norvège et États-Unis. Certains ont été publiés dans des importantes revues théâtrales en Allemagne. Elle a reçu le prix « artiste émergent » du théâtre Habima pour sa pièce : Gods waits at the station (2015) et le premier prix du International Théâtre Institute pour : Suspendus (2011). Amsterdam a remporté le prix du Berliner Theatertreffen Stückemarkt 2018.

Ce texte a été traduit de l’hébreu et publié avec le soutien de la Maison Antoine-Vitez

Enregistré en public le dimanche 25 août 2019 à Pont-à-Mousson dans le cadre du festival La Mousson d’été