Aurélien Patouillard sur scène
Aurélien Patouillard sur scène - ©Mathilda Olmi
Aurélien Patouillard sur scène - ©Mathilda Olmi
Aurélien Patouillard sur scène - ©Mathilda Olmi
Publicité

L’acteur Aurélien Patouillard interprète la parole de l’astrophysicien et philosophe Aurélien Barrau. En déplaçant le discours scientifique au corps de l’artiste, le metteur en scène François Gremaud donne à percevoir par le sensible le drame écologique, cette urgence politique.

Toute la journée du 29 novembre,  vous avez été nombreux à arpenter les différents espaces de la maison de la radio et de la musique et assister aux rencontres, masterclasses, ateliers imaginés par France Culture et Arte pour la première  édition d’un festival entièrement consacré aux Idées : C’était Et maintenant, festival international des idées de demain. Ce fut une journée effervescente, intense. Une journée pour interroger l’avenir et le présent. Une journée destinée, pour reprendre les mots de Sandrine Treiner directrice de France Culture et Boris Razon directeur éditorial d’Arte, "à recréer du commun, refonder le débat public, trouver des modes d’intervention et de médiation entre les générations, sécuriser les échanges d’idées à l’heure des réseaux sociaux"    
Le changement climatique était au cœur de ces rencontres avec toutes les réflexions qu’il suscite du côté de  l’économie, de la philosophie, de la science, de la littérature, de la création, de la sociologie, du travail, de la vie sociale, de la santé.  Et c’est tout naturellement que s’est inscrit dans cette  journée exceptionnelle le spectacle Auréliens, interprété par Aurélien Patouillard et mis en scène par François Gremaud. Auréliens au pluriel est un titre mystérieux pour dire la rencontre d’un artiste acteur, Aurélien Patouillard avec un scientifique, Aurélien Barrau  astrophysicien. Sur le plateau, les deux Auréliens n’en forment plus qu’un, personnage enfantin, faune moderne, bouffon, danseur de corde, se promenant en équilibre toujours instable au bord de l’abîme. Auréliens avec un s est au départ une conférence donnée en 2019 par Aurélien Barrau à l’Université de Lausanne sur ce qu’il appelle "le plus grand défi de l’histoire de l’humanité" et  littéralement jouée par Aurélien Patouillard. Comme l’explique François Gremaud metteur en scène de ce spectacle tout à fait original, un comédien à la différence du conférencier s’exprimant dans un espace académique,  jouit d’une  liberté totale de mouvement.  Et il ajoute : s’adressant à nos cœurs plus encore qu’à nos raisons, il permet peut-être - et c’est le pari -  d’entendre autrement, de manière plus sensible le discours répété des scientifiques sur le danger de catastrophe auquel est confronté la planète toute entière : l’extermination massive du vivant.    
Le 29 novembre dernier, sur la scène vide du studio 104 de la maison de la radio et de la musique, nous avons enregistré en public le spectacle Auréliens. En voici la trace sonore à travers la voix de l’acteur seul en scène qu’il faut imaginer en short et tee short, et baskets, habillé comme un gosse, glissant sur la plateau nu, entre danse et mime et jouant avec les phrases et les mots de l’ astrophysicien, Aurélien Barrau.

Blandine Masson

Publicité

Avec Aurélien Patouillard
Texte  d’Aurélien Barrau
Conception, mise en scène et adaptation  François Gremaud
Réalisation Blandine Masson
Equipe de réalisation Pierre Monteil, Marie Lepeintre, Régis Nicolas, Jean-Benoît Têtu, et Anissa Zidna
 

Enregistré le 29 Novembre 2021 au studio 104, de la maison de la radio

Pour découvrir où se joue "Auréliens" vous pouvez suivre ce lien

L'équipe

Blandine Masson
Blandine Masson
Blandine Masson
Coordination
Mary Simon
Collaboration