Serge Merlin en 2015
Serge Merlin en 2015
Serge Merlin en 2015 ©AFP - Loïc Venance
Serge Merlin en 2015 ©AFP - Loïc Venance
Serge Merlin en 2015 ©AFP - Loïc Venance
Publicité
Résumé

Samuel Beckett et Thomas Bernhard étaient les plus grands selon Serge Merlin. Il a traversé leurs œuvres plusieurs fois dans sa vie. Serge Merlin avait prévenu Samuel Beckett : "Je ne peux pas faire autrement que de vous trahir, alors, création ou trahison, il s’agit en tout cas d’une interprétation

En savoir plus

De Samuel Beckett, il a joué La dernière bande et Fin de partie sous la direction d’Alain Françon. Et puis surtout Le Dépeupleur, un texte énigmatique écrit par Beckett entre 1968 et 1970. Un texte que Serge Merlin comprenait mieux que personne, qu’il avait créé au festival Off d’Avignon, recréé aux Ateliers Berthier en 2003 et qu’il n’a pas cessé de reprendre tout au long de sa vie, à la radio comme au théâtre. Son dernier Dépeupleur au théâtre fut celui mis en scène par Alain Françon, créé aux Déchargeurs et repris au théâtre de la Ville dans la petite salle de l’Espace Cardin.
Son dernier Dépeupleur à la radio fut celui dont nous vous proposons d’écouter un extrait maintenant. C’est une création radiophonique de Jacques Taroni enregistrée dans les studios de la radio en 2007.
Serge Merlin avait prévenu Samuel Beckett : "je ne peux pas faire autrement que de vous trahir" Alors, création ou trahison : il s’agit en tout cas d’une interprétation.
Après la l'extrait de la lecture par Serge Merlin de la pièce Le Dépeupleur de Samuel Beckett suit un entretien qui met en évidence le parcours de cet artiste hors du commun, proche d'Artaud et de Thomas Bernhard, qui parcourut le monde du théâtre, en "errant, en vagabond", avec cette manière si particulière non pas de dire les textes mais de les "affirmer dans leur nudité"…il évoque aussi toutes les personnes qui ont compté dans sa vie d’artiste et d’homme.

Extrait de Le dépeupleur de Samuel Beckett, par Serge Merlin et extraits d’entretien de Serge Merlin par Jean-Pierre Thibaudat
Réalisation : Jacques Taroni en 2007

Publicité
Références

L'équipe

Mary Simon
Collaboration