Montre à gousset
Montre à gousset
Montre à gousset ©Getty - bphillips
Montre à gousset ©Getty - bphillips
Montre à gousset ©Getty - bphillips
Publicité
Résumé

Charles Dogson, le mathématicien rigoureux et Lewis Carroll, l’inventeur fantaisiste, sont la même personne et réfléchissent de la même façon. De part et d'autre du miroir. En découvrant la logique de l'un, nous visitons la fabrique d’histoires de l'autre.

En savoir plus

A l’occasion de la reprise de la pièce de Fabrice Melquiot, Alice et autres merveilles, à l’Espace Cardin dans une mise en scène d’Emmanuel Demarcy-Mota au Théâtre de la Ville,  France Culture vous propose des lectures de textes de Lewis Carroll, choisis parmi ses récits, contes, nouvelles, lettres, poèmes, charades et autres énigmes.
Réalisation : Cédric Aussir
Choix des textes: Pierre Senges
Conseillère littéraire : Emmanuelle Chevrière
Avec : Philippe Laudenbach, Jean-Paul Farré, Olivier Claverie, Elise Caron, Juliette Roudet, Emeline Bayart, Yvan Cori, Pierre-François Garel et Pauline Moulène
Equipe de réalisation : Benjamin Perru, Nicolas Depas Graf, Sophie Pierre

Lewis Carroll  Le 27 janvier 1832, à Daresbury, dans le comté de Cheshire au Nord-Ouest de l'Angleterre, naît Charles Lutwidge Dodgson. Dix-huit ans plus tard, il entre au Christ Church College à Oxford, d'étudiant il y deviendra professeur de mathématiques. Des années plus tard, ses anciens élèves se souviendront de lui comme d’un professeur guindé, vêtu de noir, avec son faux-col d’ecclésiastique, prononçant ses cours d’une voix monocorde et bégayante. Toute sa vie durant, il étudie la théologie et les mathématiques et fait paraître des ouvrages scientifiques, notamment sur la logique, discipline qui le passionne.  Parallèlement, en 1850, il écrit deux pièces pour un théâtre de marionnettes ; en 1853, il compose de la poésie et en 1855, il envoie des vers absurdes et des devinettes au Comic Times qui les publie. En 1856, le rédacteur du magazine qui continue à faire paraître ses poèmes et nouvelles, lui demande de trouver un nom de plume : c'est la naissance de Lewis Carroll, il a 24 ans. Dès lors, Charles Dogson, le mathématicien, et Lewis Carroll, le magicien, ne cesseront plus de cheminer ensemble.  En avril 1856, Lewis Carroll fait la connaissance d’Alice Liddell, fille du doyen de Christ Church. Six ans plus tard, le 4 juillet 1862, au cours d’une promenade, il improvise un conte pour distraire la petite Alice et ses sœurs : c’est l’ébauche des Aventures d’Alice au Pays des Merveilles qui sera publié en 1865.

Publicité

Suivront, entre autres publications, Phantasmagoria et poèmes divers (1869); De l'autre côté du miroir et ce qu'Alice y trouva (1871); La Chasse au Snark (1876) et Sylvie et Bruno (1889).

L'enfant précoce, passé maître du non-sens, au goût prononcé pour le paradoxe, le jeu, le merveilleux et la logique, meurt à Guildford dans le comté du Surrey, le 14 janvier 1898 à l'âge de 65 ans

Références

L'équipe

Emmanuelle Chevrière
Conseiller(e) littéraire
Mary Simon
Collaboration