Nicolas Bouvier à Saint-Malo en 1991 ©AFP - Ulf Andersen
Nicolas Bouvier à Saint-Malo en 1991 ©AFP - Ulf Andersen
Nicolas Bouvier à Saint-Malo en 1991 ©AFP - Ulf Andersen
Publicité
Résumé

Parti tout jeune sur les routes, au milieu des années 1950, Nicolas Bouvier aura fait un usage intense du monde. 13 ans après sa mort, en 1998, ce voyageur et grand écrivain inspire toujours de nombreux candidats au nomadisme.

avec :

Gaël Métroz (Réalisateur), Blaise Hofmann.

En savoir plus

Ecrivain-voyageur ? Sans doute, mais d'abord écrivain tout court, et puis aussi Genevois, poète, photographe... À seize ans, celui qui s'emploiera à « raconter le voyage pour apprendre à écrire » sait qu'il veut sillonner le monde et inventer un art de la vie. Il part sur la route de l'Orient, d'abord en auto avec un ami jusqu'à Ceylan, puis seul jusqu'au Japon. Nos invités sont deux de ses « fils spirituels », Blaise Hofmann, qui a reçu le Prix Nicolas Bouvier en 2008 pour son livre Estive et Gaël Métroz auteur du film Nomad’s land, sur les traces de Nicolas Bouvier.

À réécouter : Un voyageur émerveillé
1h 00

Remerciements à Gilles Lapouge**.** 

Publicité

Semelles de vent

Produit par Anne Coudin  et réalisé par Laurent Paulré

Remerciements à Claude Carré  pour sa précieuse collaboration

et à Marie-Anne Ritte , à la documentation de Radio France

Références