"Metabolisme" par Edvard Munch (1863-1944)
"Metabolisme" par Edvard Munch (1863-1944) ©AFP - Leemage
"Metabolisme" par Edvard Munch (1863-1944) ©AFP - Leemage
"Metabolisme" par Edvard Munch (1863-1944) ©AFP - Leemage
Publicité

Il n'y a pas de meilleur indice du degré ou de la nature d'une civilisation, dans quelque pays que ce soit, que la place dévolue à la femme et la nature des relations entre les sexes - que ce soit dans la famille ou en dehors.

Avec
  • Françoise Gaillard philosophe, critique littéraire française et traductrice, également maître de conférences à l'université Paris-VII spécialisée sur Flaubert ainsi que sur la littérature française, l’esthétisme et l'art de fin de siècle.

Ce marqueur anthropologique embrasse les deux sens du mot "civilisation" : au singulier, c'est le polissage des mœurs, et au pluriel c'est la couleur locale de chaque pays. En tout cas, dans le notre et en Europe, un mal civilisé, un mal qui émerge de la barbarie se doit d'être polissé, courtois, respectueux envers les dames, et depuis le XVIIe siècle, la galanterie est un attribut, un signe distinctif de la civilité française. Un trait d'Ancien Régime, certes liés à beaucoup d'autres - à la cour, au marivaudage - mais un trait qui a survécu à l'égalisation des conditions, et reste aux yeux des étrangers un label de civilisation... un label de "francité".

Portrait de la philosophe et féministe Simone de Beauvoir datant de 1983
Portrait de la philosophe et féministe Simone de Beauvoir datant de 1983
© AFP - MICHELE BANCILHON / BANCILHON / MBANCILHON

Comment le livre de Simone De Beauvoir, Le Deuxième Sexe, a-t-il été reçu aux États-Unis et dans quel contexte ? Où en était le féminisme auparavant ?

Publicité
56 min

Le Deuxième Sexe, à sa parution aux États-Unis a été véritablement très très bien reçu par les femmes. D'ailleurs Kate Millett, qui est une des grandes féministes américaines, a dit : 'it was a revelation'. C'était une révélation. Françoise Gaillard