Publicité
En savoir plus

Oui, depuis plus d’un an on peut parler à un ange ! L’ange en question se trouve aux Pays Bas, à Bois-le-Duc, dans la cathédrale-basilique Saint-Jean l'Évangéliste. « C'est un superbe édifice, imposant par son ampleur et sa richesse en ornements », dit à son sujet Wikipedia. Elle oublie un détail. La cathédrale date de 1220 et plusieurs de ses ornements, notamment, une quarantaine de statues, ont été tellement défigurées par le temps que la décision a été prise de les remplacer. Il fallait, entre autres, faire 14 nouvelles sculptures d’anges. La cathédrale a pour tradition d’abriter des décorations peu orthodoxes. Par exemple, une vielle statue d’un maçon, tellement penché en avant que l’on peut voir ses fesses, ou le récent panneau en verre à l’entrée, où l’idée de l’Apocalypse est illustrée avec les images du 11 septembre. Donc, les habitants de la ville n’étaient qu’à moitié surpris de découvrir une nouvelle statue d’un ange avec … un sac d’ordinateur à l’épaule et un téléphone portable à l’oreille. C’est l’œuvre d’un sculpteur hollandais Ton Mooy. Ce dernier tente ainsi d’illustrer la simple idée selon laquelle les anges ont de nombreuses tâches à remplir, comme guider les gens, et qu'ils reçoivent des ordres qui viennent d'en haut. Aujourd'hui ils n'auraient plus besoin de faire la navette entre la Terre et les Cieux, en volant chaque fois pour recevoir de nouveaux ordres, et pourraient simplement utiliser un portable

Pour télécharger l'émission en mp3

Publicité