Un hôpital abandonné à Orangeburg, New York.
Un hôpital abandonné à Orangeburg, New York. ©Maxppp - MEDIA DRUM WORLD
Un hôpital abandonné à Orangeburg, New York. ©Maxppp - MEDIA DRUM WORLD
Un hôpital abandonné à Orangeburg, New York. ©Maxppp - MEDIA DRUM WORLD
Publicité

L'urbex, ou exploration urbaine, est une pratique qui consiste à visiter des lieux abandonnés. Entre tourisme de l'abandon, patrimonialisation et politiques publiques, la géographie nous éclaire sur cette activité de plus en plus répandue. Discussion avec une urbexeuse et deux géographes.

Nous avons tous à l’esprit ce fond d’image. Les grands ensembles de la série The Wire. L’hôtel fantôme de Shining. Les anciennes forges démantelées de Largo Winch 2. Les usines sans fumée, sans travailleurs, des pays sortis de l’ère industrielle. Les quartiers pavillonnaires, sans âme qui vive, frappés par la crise de l’endettement. Nous visualisons tous ces parcs d’attraction vides et à l’arrêt, ces châteaux ouverts, sans propriétaire officiel, ces hôpitaux délaissés. Ce soir, c’est là, tout à la fois, que nous nous rendrons, dans cette émission consacrée à l’urbex : une géographie exploratoire des lieux abandonnés.

Car ces lieux ne sont pas seulement objets de fascination, décors esthétiques et mythologiques. Ils sont aussi des lieux témoins, des espaces qui renferment des histoires collectives, qui relatent les mutations que traversent et subissent nos sociétés. Des mutations sociales, technologiques, politiques, urbaines, patrimoniales. Car nous laissons une part de nous-mêmes, toujours, dans ce que nous laissons à l’abandon.

Publicité

Alors ce soir, en France et aux Etats-Unis, de Berlin jusqu’à Moscou, en passant par bien d’autres espaces, équipons-nous des outils de la géographie pour entreprendre cette exploration.

Pour en parler, nous recevons 3 invitées :

  • Aude Le Gallou, géographe, spécialisée en géographie urbaine et géographie du tourisme. Elle vient de soutenir sa thèse à Paris 1 Panthéon-Sorbonne intitulée « Géographie des lieux abandonnés. De l'Urbex au tourisme de l'abandon : perspectives croisées à partir de Berlin et Détroit ».
  • Florence Nussbaum, géographe, spécialisée en géographie urbaine et en immobilier, maîtresse de conférence à l’Université Jean Moulin Lyon III.
  • Diane Dufraisy, photographe et urbexeuse. Créatrice du blog neverends.net dédié à l’exploration urbaine.

L'urbex, explorer l'abandon

Pratiquer l'urbex, c'est partir à la rencontre de lieux "abandonnés", c'est-à-dire d'espaces plus ou moins dégradés qui n'ont plus d'usage officiel. Aude Le Gallou, qui a consacré sa thèse de géographie à ce sujet, fait le point sur ces lieux et ce qui les distingue d'autres espaces comme les friches : "Quand on parle de lieux abandonnés, il y a une dimension beaucoup plus attractive. Ces lieux, à partir du moment où on les appelle lieux abandonnés, ils sont investis de représentations, d’imaginaires qui vont en faire des lieux désirables. Ce sont des friches, qui passent d’un statut de lieu répulsif à des espaces plus désirables parce qu’on les associe à des imaginaires par exemples proches de ceux associés aux cités perdues".

Ces lieux sont traversés et recherchés par des explorateurs et exploratrices urbains, que l'on nomme "urbexeurs" ou "urbexeuses". Diane Dufraisy en fait partie. Elle nous raconte ce qui la motive, comme tant d'autres, à se livrer à ces aventures urbaines : "Voir la ville d’une autre manière. Quand on est en ville, tout est un peu balisé. Ça permet vraiment d’avoir une expérience complètement différente. Les bâtiments qu’on visite sont assez différents : des hôpitaux, des industries, des châteaux (…). Ce n’est pas comme un musée, on va à notre rythme et on créé nous-même notre chemin."

L'abandon de ces lieux, comme à Détroit - symbole de la décroissance urbaine - s'explique par différents facteurs. La désindustrialisation, le déclin démographique ou les départs individuels et contraints sont des éléments de réponse. Florence Nussbaum revient sur la dégradation de quartiers entiers par certains acteurs locaux : "Il y a des stratégies récentes de villes qui ont essayé de faire face à ces problèmes, notamment en vendant massivement aux enchères les maisons vacantes ou dont les taxes étaient impayées. Il se trouve qu’elles ont souvent été vendues à des investisseurs extérieurs qui n’occupent pas les maisons et les laissent se dégrader".

La Suite dans les idées
44 min

Pour aller plus loin :

En savoir plus : Berlin à la trace
Le Cours de l'histoire
52 min

Extraits sonores :

  • Extrait d'une vidéo YouTube "Détroit : De rêve américain à ville fantôme" par Arthur Genre (22/04/18)
  • Extrait du documentaire Ville-Mondes sur Tallinn diffusé sur France Culture (11/12/11)
  • Extrait de la vidéo "Urbex : à la découverte des lieux les plus flippants visités par iXpédition" par Konbini (07/03/21)
  • Extrait du documentaire Ville-Mondes sur Moscou diffusé sur France Culture (31/03/13)
  • Chanson : le générique de la série The Wire

L'équipe