"On n'est pas protégé de tout", constate Héloïse, 10 ans, à l'issue d'une année 2020 qu'elle qualifie de "pas géniale". Romainville, le 17/12/2020
"On n'est pas protégé de tout", constate Héloïse, 10 ans, à l'issue d'une année 2020 qu'elle qualifie de "pas géniale". Romainville, le 17/12/2020  ©Radio France - Aurélie Kieffer
"On n'est pas protégé de tout", constate Héloïse, 10 ans, à l'issue d'une année 2020 qu'elle qualifie de "pas géniale". Romainville, le 17/12/2020 ©Radio France - Aurélie Kieffer
"On n'est pas protégé de tout", constate Héloïse, 10 ans, à l'issue d'une année 2020 qu'elle qualifie de "pas géniale". Romainville, le 17/12/2020 ©Radio France - Aurélie Kieffer
Publicité

Covid-19, terrorisme, réchauffement climatique… L’année 2020 a été marquée par des événements particulièrement anxiogènes. Comment aborder ces sujets d’actualité avec les enfants ? Comment les accompagner dans leur découverte du monde sans les traumatiser ?

Avec
  • Anne Cordier maîtresse de conférences HDR en Sciences de l'Information et de la Communication à l'université INSPE de Rouen Normandie, auteure de "Grandir connectés"

L'année qui s'achève a été source d’angoisse pour les adultes mais également pour les enfants. Eux aussi ont été confrontés aux restrictions sanitaires, privés de fêtes d’anniversaire et d’activités collectives, appelés à respecter les gestes barrière et à porter un masque dès six ans. La vie familiale a été chamboulée, les grands-parents souvent éloignés…

2020 a été marquée par bien des incertitudes, et par d’autres informations préoccupantes. Les enfants, très sensibles à la nature et aux animaux, entendent parler de la crise climatique. Ils ont aussi appris, à leur retour des vacances de la Toussaint, qu’un enseignant avait été tué devant son collège… Dans un tel contexte, comment grandir sereinement, comment se projeter vers l’avenir en ayant confiance dans la vie ?

Publicité
Yoanna et son mari s'efforcent de faire de leurs enfants Solal et Rachel  des petits citoyens, tout en les éloignant des images anxiogènes. 04/12/2020
Yoanna et son mari s'efforcent de faire de leurs enfants Solal et Rachel des petits citoyens, tout en les éloignant des images anxiogènes. 04/12/2020
© Radio France - Aurélie Kieffer

Rachel et Solal ont 8 et 11 ans. « Ils ont l’âge de commencer à comprendre le monde qui les entoure, ils doivent être informés » estime leur mère, Yoanna. Elle essaie tout de même de les protéger de la violence des images d’actualité. Et c’est le cœur serré qu’elle a décidé de parler avec eux du terrorisme, après l’assassinat de Samuel Paty.

« J’ai touché du doigt qu’ils allaient grandir dans ce monde-là. C’est comme si jusque-là je les gardais dans leur petite bulle, et que le fait de leur expliquer tout ça, c’était les jeter dans le grand bain. » 

Comment les adultes doivent-ils aborder ces sujets avec les enfants ? Comment les préserver autant que possible, tout en les accompagnant dans leur découverte du monde, et en les préparant à devenir des citoyens ? Ce sont les questions auxquelles nous tentons de répondre au cours de cette émission qui nous emmène dans deux écoles engagées dans l' éducation aux médias et à l'information ainsi qu'à la maison de la philo de Romainville, où l'on peut s'initier à l'approche philosophique dès le plus jeune âge.

Chaque semaine les élèves de Bruno Vautrin glissent dans l'urne les questions qu'ils enverront aux journalistes de "1 jour 1 actu". Paris, 10/12/2020
Chaque semaine les élèves de Bruno Vautrin glissent dans l'urne les questions qu'ils enverront aux journalistes de "1 jour 1 actu". Paris, 10/12/2020
© Radio France - Aurélie Kieffer

Parmi les intervenants de ce "Grand reportage" : 

> Estelle Faure, journaliste à franceinfo (" franceinfo junior" et " Salut l'info !")
> Camille Laurans, rédactrice en chef de " 1 jour 1 actu" (Milan)
> Marie-Noëlle Clément, psychiatre et psychothérapeute, autrice de « Comment te dire ? Savoir parler aux tout-petits (Ed Pocket)

Estelle Faure, journaliste à franceinfo, va à la rencontre des élèves pour leur parler de son métier et aussi pour les interroger (ici un enregistrement dans le cadre de l’opération Ma planète 2050, à Amiens).
Estelle Faure, journaliste à franceinfo, va à la rencontre des élèves pour leur parler de son métier et aussi pour les interroger (ici un enregistrement dans le cadre de l’opération Ma planète 2050, à Amiens).
© Radio France - Christophe Abramowitz

La chanson qui accompagne le reportage est "Gracias à la vida", de Violeta Parra, interprétée par Isaac et Nora.

Être et savoir
57 min
Être et savoir
58 min

L'équipe