Au centre de Rennes, le bâtiment Pasteur s'apprête à accueillir une école, un édulab et un hôtel à projets
Au centre de Rennes, le bâtiment Pasteur s'apprête à accueillir une école, un édulab et un hôtel à projets ©Radio France - C.Petillon
Au centre de Rennes, le bâtiment Pasteur s'apprête à accueillir une école, un édulab et un hôtel à projets ©Radio France - C.Petillon
Au centre de Rennes, le bâtiment Pasteur s'apprête à accueillir une école, un édulab et un hôtel à projets ©Radio France - C.Petillon
Publicité

Comment imaginer une ville plus solidaire, durable, économe en ressources ? Et répondre aux demandes, de plus en plus importantes, d’une fabrique plus démocratique de la ville, incluant les demandes des citoyens ?

Avec

Architectes, urbanistes, aménageurs, élus locaux, géographes, maîtres d'oeuvre, propriétaire de grands patrimoines ou simples citoyens.... : tous sont, à leur manière, à leur endroit, concernés par la manière dont sont pensées et construites nos villes. Ils sont de plus en plus nombreux imaginer des nouveaux modes opératoires. Ce sont des lieux d'expérimentations, des modèles économiques innovants, des formations, des méthode de construction...
Ces tentatives ont en commun de proposer des réponses aux crises - à savoir la limitation des ressources, la crise sociale et les difficultés pour certains acteurs  - les plus fragiles ou les plus émergents- de trouver une juste place en ville.  Le plus souvent, elles articulent cela avec un effort pour permettre aux citoyens de participer à l'élaboration des lieux qu'ils occupent.  

Imaginer des nouvelles manières de fabriquer la ville, c'est réfléchir à ce que veut dire, au sens plein, faire cité.  Mais cela pose aussi des questions très concrètes sur la commande publique, le cadre légal - à quoi est destiné un bâtiment-, la fiscalité, les assurances...
Cela requiert parfois de changer les métiers eux-mêmes. Par exemple, réemployer des matériaux, c'est déconstruire, trier, réutiliser d'une manière particulière : en somme, c'est toute une filière professionnelle qui est ainsi concernée.
Parmi ces tentatives, le fait de monter des lieux, à l'existence limitée dans le temps  Pour désigner ces expériences, de plus en plus nombreuses, on parle parfois d' urbanisme temporaire. Depuis 2013, la coopérative d'urbanisme solidaire Plateau urbain utilise les bâtiments vides, appelés à être détruits ou restructurés. Dans l'intervalle, elle permet à des structures qui ne parviennent pas à accéder au marché classique, de les occuper de façon temporaire. C'est le cas à Antony, dans la banlieue Sud de Paris. Les anciens entrepôts d'Universal music, 18000 m2 laissés vacants, sont occupés jusqu'en 2024 par la Padaf, la plateforme des acteurs de demain

Publicité
Dans les anciens locaux d'Universal Music,  s'est installée temporairement la Padaf, plateforme des acteurs de demain,
Dans les anciens locaux d'Universal Music, s'est installée temporairement la Padaf, plateforme des acteurs de demain,
© Radio France - C.P.

Transformer de façon durable les manières de faire fonctionnement un lieu. C'est ce qu'a fait la ville de Rennes avec le bâtiment Pasteur. Cet édifice du XIX è situé en plein centre de la ville de Rennes, a abrité la fac de sciences, puis un centre de soins dentaires. Quand en 2013 le lieu est laissé vacant, l'architecte Patrick Bouchain, y monte un projet temporaire d'occupation . C'est l'université foraine. L'idée alors, c'est de faire émerger du lieu même et de ses occupants, les usages futurs. 

L'hôtel Pasteur ouvrira en mars 2021
L'hôtel Pasteur ouvrira en mars 2021
© Radio France - C.P.

Aujourd'hui, les travaux du projet définitif s'achèvent. Le bâtiment s'apprête à accueillir, une école maternelle, un "édulab", c'est-à-dire une structure de formation au numérique portée par la ville. La municipalité a aussi décidé de maintenir un espace capable d'accueillir les projets éphémères ou émergents. C'est le principe de " l'hôtel à projets". Ce que ses initiateurs appellent "une place publique avec un toit" .

Invité Nicola Delon, architecte et cofondateur du collectif " Encore Heureux"

L'équipe

Aurélie Kieffer
Aurélie Kieffer
Aurélie Kieffer
Production
Catherine Petillon
Journaliste
Annie Brault
Réalisation