Le Père Tadeusz Rydzyk, en avril 2016, à Varsovie, lors des obsèques du commandant de la résistance Zygmunt Szendzielarz
Le Père Tadeusz Rydzyk, en avril 2016, à Varsovie, lors des obsèques du commandant de la résistance Zygmunt Szendzielarz
Le Père Tadeusz Rydzyk, en avril 2016, à Varsovie, lors des obsèques du commandant de la résistance Zygmunt Szendzielarz ©Getty - Adam Guz / Gallo Images Poland
Le Père Tadeusz Rydzyk, en avril 2016, à Varsovie, lors des obsèques du commandant de la résistance Zygmunt Szendzielarz ©Getty - Adam Guz / Gallo Images Poland
Le Père Tadeusz Rydzyk, en avril 2016, à Varsovie, lors des obsèques du commandant de la résistance Zygmunt Szendzielarz ©Getty - Adam Guz / Gallo Images Poland
Publicité
Résumé

Depuis 30 ans, le Père rédemptoriste Tadeusz Rydzyk bâtit patiemment un véritable empire médiatique, véhiculant un message nationaliste et ultra-catholique. Il est devenu le personnage le plus puissant de l'église polonaise et une des chevilles ouvrières de la victoire des conservateurs au pouvoir.

avec :

Audrey Kichelewski (Maîtresse de conférences en histoire contemporaine. Chercheuse associée au Polish Center for Holocaust Studies (Académie polonaise des Sciences).).

En savoir plus

Lovée contre la  Vistule, prise dans un écrin de forêts, la ville de Torun, à 200 kilomètres de Varsovie est un vrai bijou de l’architecture médiévale. Lieu de naissance de Nicolas Copernic, longtemps symbole des lumières de la raison, elle est devenue depuis 30 ans le fief de la nouvelle éminence grise des conservateurs : le Père Tadeusz Rydzyk.   

Torun est désormais associée à radio Maryja et à la télévision Trwam (je demeure), le quotidien Nasz Dziennik, un véritable empire médiatique bâti par un simple prêtre rédemptoriste qui représente tout ce que la Pologne a de plus ultra-catholique et ultraconservateurs. 

Publicité
Le siège de radio Maryja
Le siège de radio Maryja
© Radio France - HLe siège de radio Maya Szymanowska

C’est à Torun aussi que le Père Rydzyk a bâti son Ecole supérieure de la culture sociale et des médias, qui prépare chaque année (grâce aux dons et aux subventions de l’État) des légions de jeunes journalistes aux ordres de leur gourou.   

Grâce à l'alliance avec les conservateurs au pouvoir, ces jeunes diplômés ont accès désormais non seulement à tous les médias catholiques du pays, mais aussi aux médias publics mis au pas par le parti Droit et Justice, qui dirige le pays. 

Voyage à Torun, la ville du prêtre devenu superstar, grâce à Maya Szymanowska.

A la télévision Trwam, une émission qui dénonce l'homosexualité
A la télévision Trwam, une émission qui dénonce l'homosexualité
- Capture d'écran
Le sanctuaire bâti par le Père Rydzyk à côté son école
Le sanctuaire bâti par le Père Rydzyk à côté son école
© Radio France - Maya Szymanowska
La place de la Vieille ville à Torun, avec la statue de Copernic
La place de la Vieille ville à Torun, avec la statue de Copernic
© Radio France - Maya Szymanowska
Références

L'équipe

Maya Szymanowska
Production
Tara Schlegel
Production
Annie Brault
Réalisation
Éric Chaverou
Collaboration