Le Voyageur contemplant une mer de nuages de Caspar David Friedrich
Le Voyageur contemplant une mer de nuages de Caspar David Friedrich
Le Voyageur contemplant une mer de nuages de Caspar David Friedrich
Le Voyageur contemplant une mer de nuages de Caspar David Friedrich
Le Voyageur contemplant une mer de nuages de Caspar David Friedrich
Publicité
Résumé

Au cours de l’histoire, le génie humain s’est exprimé au moins de trois façons : la rationalité, l’éthique et la spiritualité. Comment cette dernière peut-elle se comprendre en Grande Loge de France ?

En savoir plus

Alain Graesel explique que la spiritualité ne concerne ni la rationalité intellectuelle ni l'éthique du vivre ensemble mais elle traduit la volonté des êtres humains à considérer que leur vie ne se réduit pas uniquement aux deux premiers domaines mais aussi à ce qui en eux-mêmes les dépasse, les fonde et fait signe vers un au-delà de l'humain. Il montre les différences entre la spiritualité et les religions. En effet une confusion pourrait être entretenue entre la liturgie des religions, et les rituels maçonniques. Les religions sont associées à des dogmes, qu’il faut accepter et croire, alors que la spiritualité en G.L.D.F. n’impose rien, et permet aux croyants et non croyants de poursuivre leur propre quête. La spiritualité est une expression culturelle avant d’être cultuelle. La spiritualité est la forme que revêt la réflexion des êtres humains lorsqu'ils réfléchissent à des notions que l'on peut penser mais non connaitre.
 

Alain Graesel rappelle l’évolution de la dénomination « Grand Architecte de l’Univers » au cours du temps, et quelle acception est faite en Grande loge de France de nos jours. Il est un symbole pour le Franc Maçon de la G.L.D.F. et il évoque la pensée de Paul Ricoeur

Publicité

« Le concept donne à connaitre, le symbole donne à penser »

Alain Graesel, évoque les notions de transcendance et d’immanence, et plus particulièrement la notion de « trans-ascendance » développée par le philosophe Jean Wahl, mouvement de tension vers le spirituel - défini comme lieu du sens - à la fois précédé et suivi par un mouvement de retour sur soi. La tension vers cet au-delà relève de la volonté humaine plus que d'un déterminisme neuro psychique et elle n'est, de plus, pas à chercher dans une forme théologique. Cette conception de trans-ascendance convient bien aux frères de la Grande Loge de France, et alors penser que nos racines sont aussi dans le ciel. 

Alain Graesel est ancien Grand Maitre de la Grande Loge de France, ancien Président de la Confédération des Grandes Loges Unies. Il est initiateur des rencontres des divers courants religieux et spirituels, initiateur et Président des « Rencontres Enjeux et Perspectives » à la Grande Loge de France, ouvertes au public pour écouter des philosophes, des scientifiques évoquer l’évolution de nos sociétés. Il a par ailleurs réalisé plus de 250 conférences publiques à travers toute la France. 

Bibliographie

  • La Grande Loge de France, 3ème édition dans la Collection « Que sais-je » des Presses Universitaires de France.
  • Autres publications.  
Références

L'équipe

Perry Wiley
Production
Claire Poinsignon
Collaboration
Peire Legras
Réalisation