"I have nothing to offer but blood, toil, tears and sweat. What is our aim? Victory, Victory at all costs", extrait du discours de Winston Churchill à la BBC le 13 mai 1940 ©Getty - Keystone-France/Gamma-Keystone
"I have nothing to offer but blood, toil, tears and sweat. What is our aim? Victory, Victory at all costs", extrait du discours de Winston Churchill à la BBC le 13 mai 1940 ©Getty - Keystone-France/Gamma-Keystone
"I have nothing to offer but blood, toil, tears and sweat. What is our aim? Victory, Victory at all costs", extrait du discours de Winston Churchill à la BBC le 13 mai 1940 ©Getty - Keystone-France/Gamma-Keystone
Publicité
Résumé

C'est le moment clef de Churchill chef militaire: l'entrée en guerre de tout un peuple, porté par les discours d'un des plus grands orateurs de son époque.

avec :

François Delpla (historien spécialiste du nazisme, auteur notamment d’une biographie d’Hitler et d’un ouvrage sur le IIIème Reich.), Guillaume Piketty (professeur d'histoire à Sciences Po, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et de la Résistance).

En savoir plus

Première partie : les archives

 “Je n'ai rien à offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur”

Montage d'archives des discours de Winston Churchill pour survoler la bataille d'Angleterre

Publicité

Avec les archives de :

  • Winston Churchill, premier ministre de 1940 à 1945 du Royaume-Uni
  • Ed Murrow, célèbre journaliste américain ayant couvert la seconde guerre mondiale pour la radio
  • Jacques Duchesne , pseudonyme de Michel Saint-Denis. Chef du service français de la BBC de 1940 à 1945. Animateur de l'émission "Les Français parlent aux Français"

Deuxième partie : le face-à-face

Avec les historiens François Delpla et Guillaume Piketty 

Les deux historiens racontent la naissance du soldat Churchill dans l'Académie royale militaire de Sandhurst, dans laquelle il a eu du mal à rentrer. Il y choisira la cavalerie ... Puis ils analysent la bataille d'Angleterre, une grande mise en scène dans les mémoires de Churchill. Ce fut la première bataille nommée avant qu'elle ne commence. En voulant mettre à genoux les britanniques en les bombardant, Hitler dressa tout un peuple contre lui.