François Truffaut derrière la caméra
François Truffaut derrière la caméra  ©Getty - Santi Visalli / Contributeur
François Truffaut derrière la caméra ©Getty - Santi Visalli / Contributeur
François Truffaut derrière la caméra ©Getty - Santi Visalli / Contributeur
Publicité

Indéniablement, Truffaut s'est incarné dans le cinéma. Il s'y est révélé. Il a désiré habiter et vivre exclusivement dans le cinéma. Cette entreprise a pris chez lui la forme d'une véritable obsession. Truffaut était un homme-film, un homme-cinéma.

Avec

François Truffaut a toujours ressenti le besoin et le plaisir de s'expliquer sur son travail, de ranger ses films dans un certain ordre narratif ou stylistique, de rendre compte de ses passions de spectateur et d'ancien critique de cinéma. Il parle aussi volontiers de sa méthode, du choix de ses sujets, de son travail avec plusieurs scénaristes simultanément (Jean Gruault, Claude de Givray et Bernard Revon, ou encore Jean-Louis Richard). 

Au cours de nombreux entretiens radiophoniques, il passe son oeuvre en revue, toujours de manière lucide, avec un certain art de l'analyse ou de l'autoanalyse. On sent chez lui une forme d'inquiétude, d'insatisfaction, un souci de perfection. Truffaut ou la recherche d'une harmonie.

Publicité

Cette "Grande Traversée", propose d'abord des extraits du « Cinéma des cinéastes », où Truffaut explique les raisons pour lesquelles il n'aime pas le cinéma documentaire, où il détaille sa méthode de travail avec ses scénaristes, et où il dit son goût pour les histoires.

Puis, un extrait passionnant de l'émission « Radioscopie », où Truffaut expose à Jacques Chancel les raisons pour lesquelles il ne peut pas parler d'autre chose que de cinéma.

Enfin, le réalisateur Arnaud Desplechin aborde, au cours d'une discussion très libre avec Serge Toubiana, la question de sa relation avec l'oeuvre de Truffaut, et de la place de ce dernier dans le cinéma contemporain.

Rediffusion de la grande traversée : François Truffaut de l'été 2008

L'équipe