The Colossus mark II computer, Bletchley Park, 1943, l'une des versions du "cerveau artificiel" que Turing souhaitait créer ©Getty - Bletchley Park Trust / Contributeur
The Colossus mark II computer, Bletchley Park, 1943, l'une des versions du "cerveau artificiel" que Turing souhaitait créer ©Getty - Bletchley Park Trust / Contributeur
The Colossus mark II computer, Bletchley Park, 1943, l'une des versions du "cerveau artificiel" que Turing souhaitait créer ©Getty - Bletchley Park Trust / Contributeur
Publicité
Résumé

En 1945, après son apport décisif dans le cassage des codes de l’Enigma allemande pendant la guerre, Turing poursuit ses travaux sur les machines et contribue à la naissance de l’informatique. Retour aux origines d’une intelligence hors-normes.

avec :

Bill Burgwinkle (professeur de littérature française au King’s College de Cambridge), James Sumner (historien des technologies à l’université de Manchester), Pierre Mounier-Kuhn (Historien, chercheur au CNRS et à l’Université Paris-Sorbonne), Gérard Berry (informaticien, Professeur au Collège de France, membre de l'Académie des sciences), Andrew Hodges (mathématicien et auteur, en 1983, de la première biographie d'Alan Turing), Laurent Lemire (Journaliste), Jean-Gabriel Ganascia (professeur à la faculté des sciences de Sorbonne Université et Président du comité d’éthique du CNRS), Jean Lassègue (Philosophe et épistémologue, chargé de recherche CNRS et membre statutaire du LIAS (LInguistique Anthropologique et Sociolinguistique).), Cédric Villani (Ancien député et mathématicien, médaillé Fields en 2010), Anastasia Christophilopoulou (conservatrice au Fitzwilliam Museum de Cambridge).

En savoir plus

Comment le génie surgit-il ? La tentation est forte de relire dans les années de formation de Turing, dans sa détermination, sa curiosité insatiable, son hyper-sensibilité, son goût de la solitude et d’un dessin animé de Walt Disney, la marque d’un tempérament à part. 

C’est un gamin curieux et étrange, assez isolé mais fasciné, en particulier par la croissance des plantes. Sur un dessin fameux, on le voit à l’école, parmi son équipe de hockey, en train de contempler des marguerites. Il est possédé par des questions comme celle de la génération : d’où vient-on ? Pourquoi sommes nous des êtres sexués ? Cela restera une grande question tout au long de sa vie.

Publicité

Enfant rêveur et passionné de chiffres, Turing est confié par ses parents aux bons soins des pensionnats de l’establishment britannique. Brillant en maths, moins dans les autres matières, c’est un élève secret dont le tempérament désarçonne professeurs et camarades de  classes. Pour lui, seul compte le dialogue des savoirs et des disciplines qui l’amène, dès sa  sortie de Cambridge, à plancher sur les mathématiques appliquées. Lui qui rêve de construire un “cerveau artificiel” imagine alors le premier ordinateur programmable…

Nous sommes à une époque de l’expansion des mathématiques appliquées et de leur interaction avec la physique. De cette interrogation va naître une nouvelle discipline : l’informatique, qui aura pour but de calculer la solution de n’importe quelle formule mathématique.               
Cédric Villani

Un documentaire d’Amaury Chardeau et Yvon Croizier, avec la collaboration de Romain Weber.

Traductions lues par Anne Steffens et Elodie Huber.   Traductions lues par Elodie Huber et Anne Steffens.   Archives INA : Isabelle Fort         Avec l’aide des services de la documentation de Radio France et notamment d’Annelise Signoret      

Extraits des films “Imitation Game de Morten Tyldum

et Les Chariots de feu Hugh Hudson   

Remerciement aux archives Alan Turing à l’Université de Cambridge et au Fitzwilliam museum de Cambridge.  

L'énigmatique Alan Turing

Les quatre épisodes de la Grande traversée "L'énigmatique Alan Turing" sont disponibles dès le lundi 13 août en téléchargement.
Abonnez-vous au podcast : iPhone systèmes Apple - Android et RSS
Et abonnez-vous au podcast en haut de cette page pour toutes les grandes traversées de l'été

Références

L'équipe

Amaury Chardeau
Production
Yvon Croizier
Réalisation