Alan Turing à 16 ans
Alan Turing à 16 ans
Alan Turing à 16 ans ©Getty - Heritage Images / Contributeur
Alan Turing à 16 ans ©Getty - Heritage Images / Contributeur
Alan Turing à 16 ans ©Getty - Heritage Images / Contributeur
Publicité
Résumé

En 1939, la guerre vient d’éclater et Alan Turing, jeune mathématicien britannique sorti de Cambridge, rejoint Bletchley Park où, dans le plus grand secret, les Britanniques tentent de percer les communications ennemies.

avec :

Elliot (le prénom a été modifié) (cryptanalyste à la DGSE), François Kersaudy (Historien), Pierre Mounier-Kuhn (Historien, chercheur au CNRS et à l’Université Paris-Sorbonne), Nadine (le prénom a été modifié) (historienne à la DGSE), Bruno Fuligni (Historien et essayiste), David Kenyon (historien à Bletchley Park), Andrew Hodges (mathématicien et auteur, en 1983, de la première biographie d'Alan Turing), Dermot Turing (juriste et expert en histoire du décodage, neveu d’Alan Turing), Jean Lassègue (Philosophe et épistémologue, chargé de recherche CNRS et membre statutaire du LIAS (LInguistique Anthropologique et Sociolinguistique).), Cédric Villani (mathématicien), Arnaud Delalande (Écrivain et scénariste), Anastasia Christophilopoulou (conservatrice au Fitzwilliam Museum de Cambridge).

En savoir plus

Depuis quelques temps, le commandement militaire allemand utilise pour protéger ses communications les machines Enigma, créées d’abord à des fins de secret économique. Ces machines proposent des possibilités de chiffrement vertigineuses. Faute de pouvoir en percer la combinaison, les Alliés sont incapables de déchiffrer les messages qu’ils interceptent. En temps de guerre l’information est vitale : déchiffrer les communications ennemies permettrait de connaître les attaques projetées, les positions des unités adverses etc.

Il ne suffisait pas aux Britanniques de mettre la main sur une machine. L’intérêt de l’Enigma, c’est que si votre ennemi en capturait une, ça ne l’aiderait pas, à moins qu’il n’en connaisse la configuration précise de tous les éléments au moment où le message a été envoyé.        
David Kenyon, historien à Bletchley Park

Publicité
David Kenyon, historien à Bletchley Park
David Kenyon, historien à Bletchley Park
© Radio France - Amaury Chardeau

S’engage, dès septembre 1939, une titanesque entreprise de cassage des codes allemands, une lutte contre la montre d’autant plus décourageante que chaque matin, les clés de chiffrement sont modifiées. A Bletchley Park, un manoir entouré d’un vaste domaine situé au nord-ouest de Londres sont rassemblés linguistes, cruciverbistes, logiciens et autres esprits vifs qui planchent sur le problème. On trouve aussi des mathématiciens recrutés dans les universités voisines d’Oxford et Cambridge. Parmi eux, Alan Turing, un jeune type brillant, secret et un peu loufoque. Féru de cryptologie, il pressent que l’ampleur de la tache (trouver le bon réglage parmi les milliards de milliards de possibilités) nécessite une nouvelle approche du problème.

L'idée qui va s'imposer à Turing c'est qu'on peut avoir les meilleurs mathématiciens, les meilleurs génies de notre temps, on ne pourra jamais, avec une réflexion humaine, se battre cette machine. Donc l'idée de génie c'est de se dire : contre une machine, il faut inventer une autre machine.                    
Arnaud Delalande

Ces contre-machines, calculateurs programmés pour "mouliner" jusqu’à trouver la bonne clé de chiffrement sont baptisées les "bombes", possiblement en référence à… un dessert polonais. C’est que le cassage de l’Enigma, qui aurait permis in fine d’écourter la guerre de deux ans et d’épargner près de quinze millions de vies humaines, avant d’être une réussite britannique, avait bénéficié des avancées d’autres services de renseignements : polonais, ou français…

Un documentaire d’Amaury Chardeau et Yvon Croizier, avec la collaboration de Romain Weber. 

Extraits des films

Imitation Game” de Morten Tyldum, 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La Drôle de Guerre d’Alan Turing, documentaire de Denis Van Waere-beke

et de la vidéo de Bruce Benamran consacrée à Alan Turing, visible sur la chaîne YouTube e-penser

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Remerciement au musée de Bletchley Park, à Hervé Lehning ainsi qu’à Bruno Fuligny.

Traductions lues par Elodie Huber et Anne Steffens.   Archives INA : Isabelle Fort          Avec l’aide des services de la documentation de Radio France et notamment d’Annelise Signoret

Les extraits des discours de Winston Churchill, doublés par Michael Lonsdale étaient tirés de la Grande Traversée consacrée à Churchill par Pierre Assouline en 2010 

En savoir plus : Grande traversée À la recherche de Winston Churchill

L'énigmatique Alan Turing

Les quatre épisodes de la Grande traversée "L'énigmatique Alan Turing" sont disponibles dès le lundi 13 août en téléchargement.
Abonnez-vous au podcast : iPhone systèmes Apple - Android et RSS
Et abonnez-vous au podcast en haut de cette page pour toutes les grandes traversées de l'été