La légende Alan Turing
La légende Alan Turing
La légende Alan Turing - studio Canal
La légende Alan Turing - studio Canal
La légende Alan Turing - studio Canal
Publicité
Résumé

"Très rapidement, il est tombé dans l'oubli, jusqu'à ce qu'on le réveille, comme Blanche-Neige, par un baiser. Cinquante ans plus tard, le monde reconnait enfin le grand penseur qu’il fut" David Lagercrantz

avec :

Olivier Bousquet (directeur de recherches en Intelligence Artificielle chez Google), Bill Burgwinkle (professeur de littérature française au King’s College de Cambridge), Eva Navarro-Lopez (Chercheuse en informatique à Manchester), James Sumner (historien des technologies à l’université de Manchester), Jonathan Swinton (Chercheur en histoire des mathématiques et des théories biologiques à Manchester), Rodolphe Burger (compositeur, guitariste et chanteur français), Pierre Mounier-Kuhn (Historien, chercheur au CNRS et à l’Université Paris-Sorbonne), Gérard Berry (informaticien, Professeur au Collège de France, membre de l'Académie des sciences), Nadine (le prénom a été modifié) (historienne à la DGSE), Siri Hustvedt (écrivaine et essayiste), David Lagercrantz (écrivain), Andrew Hodges (mathématicien et auteur, en 1983, de la première biographie d'Alan Turing), Laurent Lemire (Journaliste), Jean-Gabriel Ganascia (professeur à la faculté des sciences de Sorbonne Université et Président du comité d’éthique du CNRS), Jean-François Peyret (metteur en scène), Dermot Turing (juriste et expert en histoire du décodage, neveu d’Alan Turing), Jean Lassègue (Philosophe et épistémologue, chargé de recherche CNRS et membre statutaire du LIAS (LInguistique Anthropologique et Sociolinguistique).), Cédric Villani (mathématicien), Arnaud Delalande (Écrivain et scénariste), Anastasia Christophilopoulou (conservatrice au Fitzwilliam Museum de Cambridge).

En savoir plus

Les jours suivant sa mort en juin 1954, quelques entrefilets dans la presse britannique mentionnent la disparition d’un universitaire de Manchester, sans plus de détails. L’heure de Turing n’a pas encore sonné. Soixante ans plus tard, à la faveur de la sortie du très hollywoodien Imitation game, Turing est partout. Il aura fallu, entre-temps, une succession de redécouvertes de son oeuvre mais aussi de son destin individuel, celui d’un homosexuel brisé par les conventions morales de l’Angleterre des années 1950.

La société britannique l’a vraiment écrasé. C’est le plus triste et le plus tragique dans cette histoire : qu’un tel héros de la guerre, par ailleurs père de l’ordinateur et de l’intelligence artificielle, ait été traité comme un rat de laboratoire par la société britannique...      
David Lagercrantz

Publicité

Essais, romans, bande-dessinées, théâtre, chansons, Turing est aujourd’hui partout, incarnant le mythe contemporain du scientifique qui fait l’objet de tous les fantasmes, à commencer par ceux entourant les circonstances de sa mort...

Pourquoi s’est-il retiré la vie à ce moment-là? Deux ans après son procès, les choses s’étaient estompées, il s’était réconcilié avec sa mère, ses amis le soutenaient, plus que jamais. Ce qui n’était pas résolu en revanche, c’était la question de sa sécurité. On était au sommet de la Guerre froide, en plein Maccarthysme, tout le monde était suspect. Alan Turing avait eu entre les mains des informations secrètes touchant aux Etats-Unis pendant la deuxième guerre mondiale, informations qu’il n’avait pas le droit de révéler aux Britanniques. C’est difficile d’imaginer situation plus sensible que la sienne, ces années 1952-1954.      
Andrew Hodges

Un documentaire d’Amaury Chardeau et Yvon Croizier, avec la collaboration de Romain Weber. 

Traductions lues par Anne Steffens et Elodie Huber. Les correspondances d’Alan Turing sont extraites de l’ouvrage d’Andrew Hodges, « Alan Turing », paru en France chez Michel Lafon. Merci à tous ceux qui nous ont apporté leur aide dans la réalisation de cette série,

Avec des extraits des films :

Imitation Game de Morten Tyldum Blanche neige et les sept nains de Walt Disney 2001, Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick  et Docteur Frankenstein de Paul Mc Guigan.

Un morceau "Alan Turing" de Rodolphe Burger et Yves Dormoy

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Après son succès au dernier festival d'Avignon, "La machine de Turing" de Benoit Solès, mis en scène par Tristan Petitgirard, sera donnée au théâtre Michel de Paris à partir du 4 octobre 2018. Infos et réservations.

En savoir plus : Alan Turing
1h 00

L'énigmatique Alan Turing

Les quatre épisodes de la Grande traversée "L'énigmatique Alan Turing" sont disponibles dès le lundi 13 août en téléchargement.  
Abonnez-vous au podcast : iPhone systèmes Apple - Android et RSS
Et abonnez-vous au podcast en haut de cette page pour toutes les grandes traversées de l'été

Références

L'équipe

Amaury Chardeau
Production
Yvon Croizier
Réalisation