France Culture
France Culture
Les grandes traversées - visuel podcast
Les grandes traversées - visuel podcast
Les grandes traversées - visuel podcast
Alain Resnais et Sabine Azéma après la cérémonie des César en 1994
Alain Resnais et Sabine Azéma après la cérémonie des César en 1994
Même si Providence est un triomphe critique et le premier grand succès public, ce n'est qu'en 1993 avec Smoking/No Smoking et On connaît la chanson, 2 670 877 entrées, auxquelles il faut ajouter 7 César, qu'Alain Resnais alors qualifié de cinéaste difficile pourra jouir d’une reconnaissance méritée.
1h 49
Alain Resnais et Gérard Depardieu sur le tournage de "I want to go home" en 1988.
Alain Resnais et Gérard Depardieu sur le tournage de "I want to go home" en 1988.
Y a-t-il un jeu français ? Peut-on parler d’une politique des acteurs à la française ? Quelle place accordée à l'acteur dans un cinéma qui valorise avant tout le metteur en scène ? En analysant la manière d'Alain Resnais, envisageons les questions de théâtralité, de jeu "faux" ou réaliste, de troupe
1h 49
 Alain Resnais entouré d'affiches de bandes dessinées pendant le tournage de son film 'I want to go home' en 1988
Alain Resnais entouré d'affiches de bandes dessinées pendant le tournage de son film 'I want to go home' en 1988
Pourquoi n’y a-t-il pas vraiment, mis à part le policier et la comédie, de cinéma de genre en France ? Pas d’épopée mythique, d’équivalent du western américain ou du film de samouraï japonais ? Ça aurait pu être le film de cape et d’épée, ça ne l’a jamais été.
1h 49
Chris Marker et Alain Resnais, prix Jean Vigo 1954 pour leur court-métrage documentaire "Les Statues meurent aussi"
Chris Marker et Alain Resnais, prix Jean Vigo 1954 pour leur court-métrage documentaire "Les Statues meurent aussi"
Que reste-t-il de la pratique documentaire du réalisateur de "Nuit et brouillard" et d'Hiroshima mon amour - à l’origine un film de commande sur la bombe atomique - certes déjà ancienne, quand Alain Resnais réalise "Cœurs" en 2006, dans un geste de cinéma revendiquant une apparente artificialité ?
1h 49
Alain Resnais et Nicole Garcia lors de la présentation de "Mon oncle d'Amérique" au Festival de Cannes en mai 1980.
Alain Resnais et Nicole Garcia lors de la présentation de "Mon oncle d'Amérique" au Festival de Cannes en mai 1980.
Dans cet entretien de 1980, au moment de la sortie de Mon oncle d'Amérique, Alain Resnais confie à Claude-Jean Philippe sa relation au cinéma documentaire, à travers ses films comme "Nuit et brouillard", et même "Hiroshima mon amour" qui était à l’origine un film de commande sur la bombe atomique.
1h 50

À propos du podcast

Les grandes traversées - visuel podcast
Les grandes traversées - visuel podcast
du lundi 28 juillet au vendredi 1er août de 9h09 à 11h sur France Culture

Les entretiens accordés par Alain Resnais à France Culture, suivis de tables-rondes dessinant, à la lumière du cinéaste, une autre histoire du cinéma français.

L'équipe