En Europe : une progression des partis d'extrême droite.
En Europe : une progression des partis d'extrême droite.
En Europe : une progression des partis d'extrême droite. ©Getty - fhm
En Europe : une progression des partis d'extrême droite. ©Getty - fhm
En Europe : une progression des partis d'extrême droite. ©Getty - fhm
Publicité
Résumé

Depuis vingt ans, la France connaît une montée de l'extrême droite, dont le score est passé de 17,79% des suffrages au second tour de l'élection présidentielle en 2002 à 41,43% en 2022. Mais cette montée des extrêmes ne se limite pas à la France, elle concerne plus largement l'Europe.

En savoir plus

La représentation désormais affirmée de l'extrême droite en France n'est pas un cas exceptionnel. Nombre de pays européens enregistrent une progression de ces partis extrémistes qui peuvent constituer une force importante d’opposition, mais aussi accéder au pouvoir et gouverner, instaurant, dans certains cas, des démocraties dites illibérales. Au Parlement européen, les représentants de ces partis tentent d’imposer leurs orientations critiques de l’Union européenne.

Cette seconde table ronde animée par Emmanuel Laurentin et Chloë Cambreling se penche sur l’analyse des caractéristiques et des développements de l’extrême droite en Europe, avec, pour en parler, les chercheurs Marc Lazar, Olivier Rozenberg et Jacques Rupnik.

Publicité

À lire aussi : Y a-t-il une extrême droite européenne ?

Intervenants

  • Marc Lazar, directeur du Centre d'histoire de Sciences Po, spécialiste de l'Italie, auteur de Peuplecratie. La métamorphose de nos démocraties (Gallimard, 2019)
  • Olivier Rozenberg, professeur associé au Centre d'études européennes de politique comparée de Sciences-Po, auteur de Les Députés français et l'Europe (Presses de Science Po, 2018)
  • Jacques Rupnik, directeur de recherche émérite au Centre de recherches internationales de Sciences po, spécialiste de l'Europe centrale et orientale, ancien conseiller du président Václav Havel, auteur de L'Autre Europe. Crise et fin du communisme (Seuil, 1993)

Cet événement est proposé par plusieurs centres de recherche de Sciences Po : Centre d’études européennes et de Politique comparée ; Centre d’Histoire de Sciences Po ; Centre de recherches internationales (CERI) ; Centre de recherches politiques (CEVIPOF) ; Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE).

À lire aussi : Dans plusieurs pays d'Europe, l'extrême-droite reste aux portes du pouvoir