France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

A l’extérieur, le coteau Augustin Thierry offre un terrain de jeu botanique aux étudiants de l’Ecole nationale supérieure de la nature et du paysage de Blois. Mais cette école ressemble elle-même à un vaste terrain de jeu, où ne manquent ni les crayons de couleur, ni les ordinateurs…

Il s’y joue cependant des choses sérieuses, et d’abord l’avenir des futurs – et même des derniers – « ingénieurs » paysagistes (puisque ce titre va disparaître au profit de celui de Paysagiste d’Etat, dont la formation sera réduite de 5 à 3 ans… Les apprentis paysagistes ne seraient donc pas comme les arbres, qui, eux, prennent leur temps pour s’enraciner et déployer leur ramure vers le ciel ?

Publicité

Journée PORTES OUVERTES le samedi 15 février !

Le paysage blésois, vu de l'ENSNP
Le paysage blésois, vu de l'ENSNP
© Radio France - Christophe Le Toquin
Références

L'équipe

Martin Quenehen
Production
Julie Beressi
Réalisation
Anne de Biran
Collaboration