Un immeuble de 1911 qui avait survécu à deux guerres mondiales détruit la semaine dernière par une frappe russe. Bilan, 2 morts.
Un immeuble de 1911 qui avait survécu à deux guerres mondiales détruit la semaine dernière par une frappe russe. Bilan, 2 morts.  ©Radio France - Franck Mathevon
Un immeuble de 1911 qui avait survécu à deux guerres mondiales détruit la semaine dernière par une frappe russe. Bilan, 2 morts. ©Radio France - Franck Mathevon
Un immeuble de 1911 qui avait survécu à deux guerres mondiales détruit la semaine dernière par une frappe russe. Bilan, 2 morts. ©Radio France - Franck Mathevon
Publicité

Kharkiv est la deuxième ville du pays avec, avant le déclenchement de la guerre, 1,4 million d'habitants. Mais Kharkiv est, avec Marioupol, la ville qui été le plus durement touchée par les combats.

Située à l'est de l'Ukraine, près de la frontière avec la Russie, cette ville est bombardée par les Russes depuis le tout premier jour de l'offensive.

Une grande partie de la population a fui les combats. Celles et ceux qui restent se terrent notamment dans les souterrains du métro. C'est à Kharkiv que se sont rendus nos grands reporters Franck Mathevon (journaliste) et Jérémy Tuil (ingénieur du son).

Publicité

Dans cet épisode, ils vous racontent les quartiers complètement détruits, des habitants qui ont tout perdu. Ils décrivent aussi leurs conditions de travail en tant qu'envoyés spéciaux au cœur d'un conflit. L'Ukraine s'apprête à vivre demain un 27ème jour de guerre.