Soldats russes en Crimée, à la frntière de l'Ukraine, le 27 février 2022.
Soldats russes en Crimée, à la frntière de l'Ukraine, le 27 février 2022.
Soldats russes en Crimée, à la frntière de l'Ukraine, le 27 février 2022. ©AFP - Konstantin Mihalchevskiy / Sputnik
Soldats russes en Crimée, à la frntière de l'Ukraine, le 27 février 2022. ©AFP - Konstantin Mihalchevskiy / Sputnik
Soldats russes en Crimée, à la frntière de l'Ukraine, le 27 février 2022. ©AFP - Konstantin Mihalchevskiy / Sputnik
Publicité
Résumé

Le "New York Times" a récupéré des centaines d'heures de communications entre les unités de combattants russes, qui montrent le désarroi des troupes confrontées à la résistance de l'armée ukrainienne.

En savoir plus

C’est le New York Times qui a mis la main sur des centaines d’heure de communications non cryptées entre différentes unités de combattants russes. Ces conversations ont été interceptées et enregistrées par des radioamateurs ukrainiens et américains, et elles montrent le désarroi des troupes russes qui sont confrontées à la résistance de l’armée ukrainienne.

Depuis Moscou, le ministère russe de la Défense a donné ce soir un nouveau bilan de ses pertes humaines : 1351 soldats russes tués depuis le 24 février, 3825 blessés. Mais ce bilan officiel est beaucoup moins lourd que les estimations fournies notamment par les services de renseignements américains.

Publicité

Joe Biden lui était en Pologne ce vendredi, dans un pays qui à lui seul accueille plus de la moitié des réfugiés ukrainiens. En cette fin de semaine se pose aussi la question du blé ukrainien, et de son export rendue impossible par ce conflit. L’Ukraine s’apprête à entrer dans un 31e jour de guerre.

Références

L'équipe

Adrien Roch
Production
Adrien Roch
Réalisation