Un flot de réfugiés ukrainiens ont été accueillis en Pologne depuis le début du conflit
Un flot de réfugiés ukrainiens ont été accueillis en Pologne depuis le début du conflit
Un flot de réfugiés ukrainiens ont été accueillis en Pologne depuis le début du conflit ©AFP - STR / NurPhoto / NurPhoto via AFP
Un flot de réfugiés ukrainiens ont été accueillis en Pologne depuis le début du conflit ©AFP - STR / NurPhoto / NurPhoto via AFP
Un flot de réfugiés ukrainiens ont été accueillis en Pologne depuis le début du conflit ©AFP - STR / NurPhoto / NurPhoto via AFP
Publicité
Résumé

Depuis un mois et demi maintenant, la rédaction internationale de Radio France accueille à Paris deux confrères : un journaliste russe indépendant et une journaliste traductrice ukrainienne Anna Ognyanyk, qui a quitté l’Ukraine le 5 mars dernier (comme plus de cinq millions de ses compatriotes).

En savoir plus

Dans cet épisode, Anna raconte ce que c’est que de vivre cette guerre à distance, réfugiée à Paris avec ses jumeaux.

Pendant ce temps-là, Moscou a annoncé aujourd’hui la mise en place d’un cessez-le-feu à Marioupol, autour du site industriel Azovstal, afin de laisser les civils quitter la zone. Mais Kiev a quasi immédiatement démenti l’organisation d’un tel couloir humanitaire. Un millier de civils (beaucoup de femmes et d’enfants) seraient encore retranchés dans cette usine, aux côtés de 2 000 soldats ukrainiens environ.

Publicité

L’Ukraine s’apprête à entrer dans un 62e jour de guerre.

Mise en onde : Jakez Hubert

Suivez toute l'actualité internationale sur les chaînes de Radio France ici

Références

L'équipe