Amaury Pussiau, chef d'escadron de gendarmerie et expert en empreintes génétiques, enquête en Ukraine depuis un mois
Amaury Pussiau, chef d'escadron de gendarmerie et expert en empreintes génétiques, enquête en Ukraine depuis un mois
Amaury Pussiau, chef d'escadron de gendarmerie et expert en empreintes génétiques, enquête en Ukraine depuis un mois ©Radio France - Agathe Mahuet
Amaury Pussiau, chef d'escadron de gendarmerie et expert en empreintes génétiques, enquête en Ukraine depuis un mois ©Radio France - Agathe Mahuet
Amaury Pussiau, chef d'escadron de gendarmerie et expert en empreintes génétiques, enquête en Ukraine depuis un mois ©Radio France - Agathe Mahuet
Publicité
Résumé

Bientôt trois mois après le début de cette guerre, et la question de la justice est centrale.

En savoir plus

Le 18 mai prochain se tiendra à Kiev le premier procès pour crime de guerre, visant un jeune soldat russe accusé d’avoir délibérément tué un civil de 62 ans dans la région de Soumy (nord-est de l’Ukraine). Il risque la prison à perpétuité.

L'unité mobile des gendarmes français déployés en Ukraine pendant un mois
L'unité mobile des gendarmes français déployés en Ukraine pendant un mois
- IRCGN - Gendarmerie Nationale

18 gendarmes français, experts légistes, ont pendant un mois aidé les enquêteurs ukrainiens à trouver des preuves. Nos envoyés spéciaux Agathe Mahuet et Arthur Gerbault les ont rencontrés à la fin de leur mission.

Publicité

Sur le plan diplomatique, les ministres des Affaires Étrangères du G7 sont réunis en Allemagne jusqu’à demain pour voir comment soutenir davantage les autorités ukrainiennes. L’Union Européenne a déjà promis une aide militaire supplémentaire de 500 millions d’euros.

L’Ukraine s’apprête à vivre un 80e jour de guerre.

Mise en onde : Audrey Guellil

Retrouvez l'actualité internationale des chaînes de Radio France ici

Références

L'équipe