Un habitant de Kherson (sud de l'Ukraine) célèbre la Russie, un drapeau russe sur les épaules
Un habitant de Kherson (sud de l'Ukraine) célèbre la Russie, un drapeau russe sur les épaules
Un habitant de Kherson (sud de l'Ukraine) célèbre la Russie, un drapeau russe sur les épaules ©AFP - Mikhail Alaeddin / Sputnik via AFP
Un habitant de Kherson (sud de l'Ukraine) célèbre la Russie, un drapeau russe sur les épaules ©AFP - Mikhail Alaeddin / Sputnik via AFP
Un habitant de Kherson (sud de l'Ukraine) célèbre la Russie, un drapeau russe sur les épaules ©AFP - Mikhail Alaeddin / Sputnik via AFP
Publicité
Résumé

La région de Kherson dans le sud de l’Ukraine est occupée par l’armée russe quasiment depuis les premiers jours de cette guerre.

En savoir plus

Moscou  mène à Kherson une campagne de russification : distribution de passeports russes à la population, installation du rouble, et depuis ce matin diffusion de la télévision publique russe dans cette région qui compte un million d’habitants. Ce n’est pas encore une annexion mais cela y ressemble de plus en plus.

En ce 118e jour de guerre, Vladimir Poutine a dit combien il était fier de l’action de son armée en Ukraine. Le discours a été prononcé au Kremlin devant les jeunes diplômés des académies militaires du pays.

Publicité

Sur le terrain, les combats continuent de faire rage dans l’est du pays. Et l’armée russe progresse vers la ville de Sloviansk. La population (100.000 habitants avant la guerre, beaucoup moins aujourd’hui) n’a plus ni gaz ni eau courante.

Dans le Donbass toujours, le gouverneur de la région de Lougansk a évoqué des "destructions catastrophiques" dans la ville de Lyssytchansk.

L’Ukraine s’apprête à vivre un 119e jour de guerre.

Mise en ondes : Jordan Fuentes

Retrouvez tous les épisodes de Guerre en Ukraine, le podcast quotidien ici

Suivez l'actualité internationale sur radiofrance.fr

Références

L'équipe