Des réfugiés ukrainiens montent dans un train en direction de Varsovie à la gare de Przemysl, près de la frontière polono-ukrainienne, le 22 mars 2022.
Des réfugiés ukrainiens montent dans un train en direction de Varsovie à la gare de Przemysl, près de la frontière polono-ukrainienne, le 22 mars 2022.
Des réfugiés ukrainiens montent dans un train en direction de Varsovie à la gare de Przemysl, près de la frontière polono-ukrainienne, le 22 mars 2022. ©AFP - Angelos Tzortzinis / AFP
Des réfugiés ukrainiens montent dans un train en direction de Varsovie à la gare de Przemysl, près de la frontière polono-ukrainienne, le 22 mars 2022. ©AFP - Angelos Tzortzinis / AFP
Des réfugiés ukrainiens montent dans un train en direction de Varsovie à la gare de Przemysl, près de la frontière polono-ukrainienne, le 22 mars 2022. ©AFP - Angelos Tzortzinis / AFP
Publicité
Résumé

Au 27e jour de guerre, plus de 10 millions d’ukrainien ont dû quitter leurs foyers pour fuir les combats. Et 3,5 millions de personnes ont quitté le pays, selon le Haut Commissariat aux Réfugiés de l’ONU.

En savoir plus

Depuis 17 jours, nous étions inquiets pour l’un de nos fixeurs (guide interprète) qui avait disparu le 5 mars dans le centre de l’Ukraine. 

Nous avions tu cette inquiétude pour des raisons de sécurité. On apprend aujourd’hui que Nikita (nom d’emprunt) a été détenu pendant neuf jours par des soldats russes et qu’il a subi des mauvais traitements, avant d’être finalement libéré.

Publicité

Au 27e jour de guerre, plus de 10 millions d’ukrainien ont dû quitter leurs foyers pour fuir les combats. Et 3,5 millions de personnes ont quitté le pays, selon le Haut Commissariat aux Réfugiés de l’ONU. 

À Marioupol, la situation humanitaire décrite par les rares observateurs présents sur place est dramatique.

Références

L'équipe

Adrien Roch
Production
Adrien Roch
Réalisation