France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

*Plasticien allemand, Anselm Kiefer est une personnalité originale du monde artistique européen. Né en 1945, Kiefer a vécu la reconstruction de son pays et son histoire se confond avec celle de l’Europe d’après-guerre. Nommé professeur au Collège de France en 2015 il est l’auteur de 20 ans de solitude * (éditions du regard, 1998). Il s’entretient avec Laure Adler.

Catalogue Kiefer
Catalogue Kiefer
© Radio France

Lorsqu’on demande à Anselm Kiefer si sa pluridisciplinarité fait de lui un artiste complet, il répond « je ne sais pas tout faire. Je ne sais faire que de l’art, pas la vie. (…) il faut distinguer l’art de la vie, sinon c’est le chaos. ». Enigmatique, il poursuit : « je crois que la vie et le monde qui m’entourent sont une illusion. L’art c’est aussi une illusion mais à un autre niveau. ».

Publicité

A propos de la Seconde guerre mondiale, « *Oui j’ai vécu pendant la guerre, mais aussi et surtout pendant les années qui ont suivit la guerre. (…) Mon père était soldat et ma mère était à la maison. * ». Question posée : « votre père était-il inscrit au parti nazi ? - Non il n’était pas dans le parti puisqu’il était soldat, mais je crois qu’il a souffert de cette idéologie et de sa brutalité . ».

Avant de s’intéresser véritablement à l’art, Kiefer a étudié le droit, la littérature et la linguistique. Il s’est rendu célèbre en se prenant en photo, habillé en uniforme nazi, dans de grandes villes d’Europe. « J’ai occupé tout les pays d’Europe en faisant le salut nazi en uniforme. C’était mon action pendant deux années. J’ai commencé mon travail avec ça. C’est ma première œuvre. (…)* Je suis allé partout, en France, en Italie, et même en Suisse ! » * confesse-t-il, hilare.

L'exposition d'Anselm Kiefer est du 16 décembre au 18 avril 2016 au Centre Pompidou à Paris.

Références

L'équipe

Laure Adler
Production
Didier Lagarde
Réalisation
Elodie Royer
Collaboration
Anne Kobylak
Réalisation
Corinne Amar
Collaboration