Publicité
En savoir plus

Laure Adler s'entretient avec le cinéaste israelien Eran Riklis

Son arrivée au cinéma *« c’est l’histoire d’un gamin qui a grandi aux Etats-Unis en regardant la télévision. J’aimais tout du cinéma (…) C’est quelque chose de naturel qui m’est venu, je n’ai jamais envisagé autre chose si ce n’est la musique… » * Il nous parle de **Jean Renoir ** dont le film « La Grande Illusion » l’a beaucoup inspiré pour « ce sens d’humanité, le sens d’un dialogue possible entre les ennemis (…) On touche le cœur du cinéma politique humaniste… » * Il a appris le cinéma en regardant les films des autres : « on apprend à chaque image, on étudie chaque nuance. La réalisation c’est de l’apprentissage, il faut constamment apprendre , être modeste, se rendre compte que l’on ne sait rien (…) Le cinéma c’est un mystère, on ne sait jamais vraiment si ce que l’on fait c’est quelque chose de juste… » * Il évoque son documentaire « Zohar » sur un fameux chanteur populaire israélien, son film « La Fiancée Syrienne » ** autour des thèmes de la « solitude de l’individu qui ne peut pas maitriser sa vie » , des frontières ** : « pour moi la vie c’est la traversée des frontières (…) physiques, psychologiques, émotionnelles, philosophiques… » * Il poursuit la conversation sur son film « Les Citronniers » : « cette histoire raconte tout (…) C’est le fait d’être proche tout en ne pouvant pas se voir (…) L’histoire des citronniers est un problème facile à résoudre, mais en fait il est impossible à résoudre… » * Il évoque encore son film « Le directeur des ressources humaines » : « j’ai l’impression que tous mes films traitent de l’obsession , sous une forme ou une autre… » * Il nous parle encore de son dernier film « Mon fils » , sur l’amour , l’identité« J’aimerais bien être à Hollywood, mais on n'y est pas… » * Il s’exprime sur les réactions que ce film a provoquées.« Je regarde mes concitoyens israéliens, mes concitoyens arabes, je ne vois pas des gens différents, je vois des gens comme moi… »

Publicité

Traduction : Xavier Combes

Eran Riklis
Eran Riklis
© Radio France - Corinne Amar
Références

L'équipe

Laure Adler
Production
Elodie Royer
Collaboration
Anne Kobylak
Réalisation
Corinne Amar
Collaboration