Gilles Lapouge en 2006
Gilles Lapouge en 2006
Gilles Lapouge en 2006 ©AFP - ULF ANDERSEN / AURIMAGES VIA AFP
Gilles Lapouge en 2006 ©AFP - ULF ANDERSEN / AURIMAGES VIA AFP
Gilles Lapouge en 2006 ©AFP - ULF ANDERSEN / AURIMAGES VIA AFP
Publicité
Résumé

En 2014, l'écrivain et journaliste Gilles Lapouge, longtemps producteur d'émissions mémorables sur France Culture comme "Agora ou "En étrange pays", se racontait à Laure Adler. Réécoutez cette vie de colporteur, de voyageur, alors qu'on vient d'apprendre sa mort ce 31 juillet 2020.

avec :

Gilles Lapouge (écrivain).

En savoir plus

Laure Adler s'entretient avec Gilles Lapouge, journaliste, ancien correspondant en France du quotidien brésilien "O Estado", critique, essayiste, romancier.

J'étais chômeur avant tout le monde et j'ai travaillé après tout le monde.

Publicité

"Apostrophes", "Agora" (France Culture, 1976-1999), "En étrange pays" (France Culture, 1999-2006) : Gilles Lapouge a eu une impressionnante carrière de journaliste, un journalisme de colporteur, de raconteur d'histoires. Un parcours où l'on retrouve un coup de foudre, pour le Brésil où il a rencontré "son destin"… Mais Gilles Lapouge est aussi écrivain, auteur de romans où il essaye toujours de varier les points de vue. 

Il évoque la guerre qui a marqué son enfance : "si on jouait à la guerre, c'était pour faire de l'horreur un jeu". Sortir du "temps précipité" pour arriver dans le "temps suspendu", plus propice à la lenteur, à la contemplation, une autre de ses obsessions. 

Gilles Lapouge raconte encore sa fascination pour Jésus-Christ, décrit sa manière de travailler… Il commente enfin son dernier ouvrage "l’Âne et l'Abeille" (Albin Michel, 2014) : la rencontre de l'abeille et de l'âne à travers un "érotisme" qui les pousse à s'accoupler en dehors de leur espèce respective.