Le Président Kennedy annonce une course à la lune, lors de son discours du 25 mai 1961 devant le Congrès, huit ans avant le décollage de Apollo 11 ©Getty - Heritage Space / Heritage Image
Le Président Kennedy annonce une course à la lune, lors de son discours du 25 mai 1961 devant le Congrès, huit ans avant le décollage de Apollo 11 ©Getty - Heritage Space / Heritage Image
Le Président Kennedy annonce une course à la lune, lors de son discours du 25 mai 1961 devant le Congrès, huit ans avant le décollage de Apollo 11 ©Getty - Heritage Space / Heritage Image
Publicité
Résumé

Huit ans avant le jour J, le 12 avril 1961, le Russe Youri Gagarine s’envole dans l’espace. En réaction à l’exploit soviétique, le 25 mai 1961, le président Kennedy prend date : un homme sera envoyé sur la Lune avant la fin de la décennie. Le compte à rebours commence …

En savoir plus

Le 25 mai 1961, le président John Fitzgerald Kennedy lance le programme Apollo en réaction aux exploits soviétiques dans l'espace. C'est une course de vitesse qui démarre, pour tenir le pari du président américain. En pleine guerre froide, la conquête spatiale devient le terrain d'affrontements entre l'URSS et les Etats-Unis. Deux ans plus tard, le 16 juin 1963, les Soviétiques reprennent l’avantage en envoyant la première femme cosmonaute dans l’espace : Valentina Terechkova.

Malgré le drame de la première mission Apollo le 7 mars 1967, au cours de laquelle trois astronautes ont trouvé la mort après un incendie, la course à la Lune continue. Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins sont choisis pour réaliser le rêve américain mais aussi celui de toute l’humanité : décrocher la Lune. Huit ans après l'annonce du président américain, le 16 juillet 1969, les trois astronautes prennent place à bord de la fusée Saturne 5 pour entamer la mission Apollo 11. Le compte à rebours est lancé …

Publicité

Archives et témoignages

  • Pierre Crénesse, envoyé spécial aux Etats-Unis, recueille la réaction des Américains, le 12 avril 1961, le jour du voyage du Russe Youri Gagarine dans l'espace.
  • Walter Conckrite, présentateur vedette de la chaîne américaine CBS, annonce que le 5 mai 1961, Alan Shepard est devenu le premier astronaute américain à aller dans l'espace.
  • Extrait du discours prononcé par John Fitzgerald Kennedy le 25 mai 1961, dans lequel le président lance la conquête spatiale, en annonçant la course à la Lune.
  • Témoignage de l'astronaute Alan Shepard en direct de l'espace
  • Le 16 juin 1963, Valentina Terechkova est la première femme à aller dans l'espace. Trois jours plus tard, elle fait une allocution  dans laquelle elle évoque la réussite de son voyage.
  • 7 mars 1967, les trois astronautes de la mission Apollo 1 font face à un incendie à bord. Extrait de l'alerte qu'ils ont donnée avant de mourir.
  • Le journaliste Jacques Sallebert témoigne en direct de la salle de presse de la NASA, et annonce la mort des trois astronautes dans la catastrophe.
  • Walter Schirra, commandant de bord d'Apollo 8, adresse un message aux Terriens, le jour de Noël 1968.
  • Le 10 janvier 1969, sur France Inter, les journalistes Jean-Claude Bourret et Jean-Claude Heberlé (en direct de Washington) présentent l'équipage d'Apollo 11.
  • Extrait de la conférence de presse avec les trois astronautes, Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins, le 5 juillet 1969, durant laquelle ils présentent respectivement leur parcours et leur carrière.
  • Le jour J, le 16 juillet 1969, reportage, en direct de Cap Kennedy, du journaliste Jacques Sallebert, au moment du compte à rebours, diffusé en direct sur France Inter.
Les trois astronautes, Neil A. Armstrong, Edwin E. Aldrin, and Michael Collins lors de leur conférence de presse, le 5 juillet 1969
Les trois astronautes, Neil A. Armstrong, Edwin E. Aldrin, and Michael Collins lors de leur conférence de presse, le 5 juillet 1969
© Getty - CBS Photo Archive / Getty Images

Un podcast original en 4 épisodes, produit par Michel Pomarède et réalisé par Gilles Mardirossian.

Conseillère au programme : Camille Renard. Documentation INA : Delphine Desbiens. Prise de son : Jordan Fuentes. Mixage : Bastien Varigault. Musique originale composée par Alex Finkin.

58 min