Au dessus de la limite des arbres, les montagnes forment des « îles dans le ciel », très isolées les unes des autres. Cet isolement entraine un fort endémisme génétique chez les espèces qui y vivent. ©Getty -  Buena Vista Images
Au dessus de la limite des arbres, les montagnes forment des « îles dans le ciel », très isolées les unes des autres. Cet isolement entraine un fort endémisme génétique chez les espèces qui y vivent. ©Getty - Buena Vista Images
Au dessus de la limite des arbres, les montagnes forment des « îles dans le ciel », très isolées les unes des autres. Cet isolement entraine un fort endémisme génétique chez les espèces qui y vivent. ©Getty - Buena Vista Images
Publicité
Résumé

Quels sont les effets de l’altitude sur le corps humain ? Comment se prépare-t-on à gravir les plus hauts sommets du monde ? Quels types d’organismes abritent ces espaces ? Comment les espèces se sont-elles adaptées à la vie dans les hauteurs ?

avec :

Sébastien Lavergne (Chercheur en biologie évolutive au CNRS au Laboratoire d’écologie Alpine de Grenoble), Martine Rolland (alpiniste, première femme guide de haute montagne d’Europe).

En savoir plus

Au-dessus de la cime des arbres s’étend un monde aussi fascinant qu’hostile. Fascinant au point que chaque année, des centaines de personnes mettent leur vie en danger, prennent des risques considérables, pour aller tutoyer le ciel.

C’est au-delà de 8 000 mètres que la montagne devient un ennemi mortel. Une altitude similaire à celle des avions de ligne, à laquelle le corps humain ne peut pas survivre, même à court terme. Et à laquelle la faune, et la flore, deviennent aussi rares que mutantes. Ce sont pourtant ces îlots d’altitude qui recèlent un quart de la biodiversité connue. Engageons-nous dans cette zone hostile… de l’infiniment haut.

Publicité

Et nos deux sherpas pour cette ascension sont : 

Martine ROLLAND, alpiniste, première femme guide de haute montagne d’Europe, autrice de “Première de cordée” @Glénat.

Sébastien LAVERGNE, chercheur CNRS au Laboratoire d’Ecologie Alpine à Grenoble.

Les bases documentaires

Des scientifiques recensent la diversité florale  insoupçonnée des sommets alpins (Le Monde, 2020)

Au Pérou, la ville la plus haute du monde épuise ses habitants (Le Monde, 2020)

Pourquoi l’Everest, plus haut sommet du monde, a-t-il gagné 86 centimètres ? (Sud-Ouest, 2020)

Plantes de haute altitude, des capacités d’adaptation insoupçonnées (CREA Mont Blanc, 2019)

Découvrez la vidéo "Sur les îles du ciel" (Nomade production, 2017)

Les plantes et le froid : adaptation obligée (Jardins de France)

Ecoutez le podcast Podcast : Existe-t-il un alpinisme au féminin ?

Le titre du jour

"Climbing higher mountains" par Aretha Franklin

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Alexandre Morales
Collaboration