France Culture
France Culture
Publicité

C'est l'heure de la rentrée littéraire. En France, un tiers des romans publiés entre août et octobre sont des romans étrangers traduits, mettant en lumière le rôle des traducteurs, en particulier pour les langues dites rares. Ces découvreurs sont aussi des passeurs de textes.

Cette année, les éditeurs français se sont passionnés par des littératures de plus en plus lointaines, venues du monde arabe et de Turquie par exemple, au point de former de plus en plus de traducteurs de la langue turque.

Publicité

Le Centre nationale du livre a ainsi mis en place des projets de formation exceptionnels et une Ecole de Traduction.

Rencontre avec Rosie Pinhas-Delpuech, traductrice du turc et de l'hébreu, dd'auteurs tels Yaacov Shabtaï, Etgar Keret et Sait Kaik Abasiyanik, auteur elle-même et co-directrice de cette Ecole de Traduction Littéraire.

Un reportage de Mélissa Chemam .

--

Sur l'ELT : http://www.etl-cnl.fr/

Sur Rosie Pinhas- Delpuech :

http://www.bleu-autour.com/fiche_auteur.php?idauteur=9&auteurpage=Pinhas-Delpuech

http://www.actes-sud.fr/contributeurs/pinhas-delpuech-rosie

Eléments de bibliographie :

Anna – Une histoire françaiseInsomniaSuite byzantineSuites byzantines