Dafroza Gauthier à Paris, le 16 juillet 2016 ©Radio France - Amélie Perrot
Dafroza Gauthier à Paris, le 16 juillet 2016 ©Radio France - Amélie Perrot
Dafroza Gauthier à Paris, le 16 juillet 2016 ©Radio France - Amélie Perrot
Publicité
Résumé

Depuis 20 ans, avec son mari Alain, Dafroza Gauthier est à la tête du Collectif des Parties civiles pour le Rwanda et se consacre à rechercher et à traduire en justice les auteurs du génocide réfugiés en France.

avec :

Dafroza Gauthier (Collectif des parties civiles pour le Rwanda).

En savoir plus

Début juillet s'est achevé à Paris le procès de deux anciens bourgmestres rwandais, Octavien Ngenzi et Tito Barahira, condamnés à la prison à perpétuité pour leur rôle dans le génocide. Un procès qui n'aurait pas pu avoir lieu sans le travail quotidien de ceux que les médias surnomment les "Klarsfeld du Rwanda" : Alain et Dafroza Gauthier.

En 1994, des dizaines de proches de Dafroza Gauthier sont assassinés au cours du génocide. Traduire en justice les bourreaux deviendra le combat de leur vie. Un combat pour la justice, pour la mémoire, et peut-être pour tenter aussi de rendre palpable un déferlement de violence impossible à concevoir.

Publicité