Publicité
En savoir plus

Fin 2012, c’est ouvert à Montreuil, en banlieue parisienne, une résidence pour seniors, mais pas n’importe laquelle celle des babayagas, un groupe composé uniquement de femmes, agées de 60 à 88 ans.

Elles sont 21 et ont chacune leurs appartements à loyers modérés.

Publicité

L’idée est de prendre sa vieillesse en main, de permettre a des femmes n’ayant pas les moyens ni l’envie de vivre en maison de retraite de vivre ensemble dans une résidence autogérées.Ce sont des femmes qui refusent la prise en charge le « social compassionnel » comme elles le nomment. En complete auto-gestion chacune fait sa petite part pour que le groupe avance.

Le choix de n’être qu’entres femmes est purement politique, toutes sont féministes jusqu’au bout des ongles. Ce sont aussi des citoyennes très très actives, une fois par semaine, elles organisent des diners avec les gens du quartier ou différentes associations, et ont même le projet de créer une université populaire qui réfléchira notamment sur l’enjeu du bien vieillir. Ce projet des Babayagas, il est né grâce à l’énergie et au charisme de Thérèse Clerc, aujourd’hui 88 ans. Elle s’est battu plus de 15 ans pour le voir naître. Rencontre ….

Un reportage d'Alexandra Rouaud

Références

L'équipe

Amélie Perrot
Production
Ludovic Pauchant
Production
Thibaut Sardier
Production
Alexandra Rouaud
Production