Publicité
En savoir plus

La Seine, Gaza, Tel-Aviv, la presse, la police, la polémique. Et le retour au bercail avec l’amertume d’un tout ça pour ça. Reportage in situ entre sable, orgueil, rage et fête.

Quelque 600 policiers et gendarmes avaient été déployés pour l'occasion
Quelque 600 policiers et gendarmes avaient été déployés pour l'occasion
© Maxppp

Toute la sphère politico-militanto-médiatique s’était enflammée autour de l’opération Tel-Aviv sur Seine organisée pour la journée du 13 août par la Mairie de Paris dans le cadre de Paris-Plage.… Une crispation disproportionnée ? Descendons quelques marches d’un escalier pour rejoindre le niveau de la mer. Une promenade sur 200 mètres où la torpeur médiatique du mois d’août n’a finalement pas connu son orage. 200 mètres où la fête et le ressentiment se sont côtoyés sans se mélanger ni s’occire. 200 mètres de rire, de rage, d’orgueil et de fête séparés par un mur virtuel dont on peut se demander s'il était vraiment bien nécessaire.

Publicité

Un reportage de Ludovic Pauchant.

Références

L'équipe

Amélie Perrot
Production
Ludovic Pauchant
Production
Thibaut Sardier
Production
Alexandra Rouaud
Production