Valérie Segond, repéreuse de décors. Ici à Moigny-sur-Ecole, à la recherche d'une rivière pour le prochain film d'A. Téchiné.
Valérie Segond, repéreuse de décors. Ici à Moigny-sur-Ecole, à la recherche d'une rivière pour le prochain film d'A. Téchiné.
Valérie Segond, repéreuse de décors. Ici à Moigny-sur-Ecole, à la recherche d'une rivière pour le prochain film d'A. Téchiné. ©Radio France - Clémence Allezard
Valérie Segond, repéreuse de décors. Ici à Moigny-sur-Ecole, à la recherche d'une rivière pour le prochain film d'A. Téchiné. ©Radio France - Clémence Allezard
Valérie Segond, repéreuse de décors. Ici à Moigny-sur-Ecole, à la recherche d'une rivière pour le prochain film d'A. Téchiné. ©Radio France - Clémence Allezard
Publicité
Résumé

Aujourd'hui entre en vigueur le nouvel accord sur l'assurance chômage des intermittents du spectacle. Pour l'occasion, on découvre un de ces métiers de l'ombre: celui de repéreur de décors & on part en quête d'une rivière pour le prochain film d'André Téchiné... avec Valérie Segond.

En savoir plus

Notons, au passage, que les repér.eur.euse.s ne sont pas encore reconnu.e.s par la profession...  L''Association des Repéreurs, dont notre repéreuse-aventurière, Valérie Segond, est la vice-présidente, vise justement, entre autres, à faire reconnaitre ce métier et en édicte les principes déontologiques sur leur charte lisible en ligne.