Jean-Marie Rouart au Livre sur la Place
Jean-Marie Rouart au Livre sur la Place  - ActuaLitté
Jean-Marie Rouart au Livre sur la Place - ActuaLitté
Jean-Marie Rouart au Livre sur la Place - ActuaLitté
Publicité

"Le succès est un mystère ; l’échec est un mystère. Entre le succès et l’échec, il y a une redoutable frontière qui elle-même est une énigme. Et cette énigme enveloppe nos vies dans le plus romanesque des défis." Jean-Marie Rouart, Discours de réception à l'Académie française.

Avec

Né à Neuilly-sur-Seine, le 8 avril 1943, dans une famille d’artistes peintres, Jean-Marie Rouart est un écrivain qui a également mené une remarquable carrière de journaliste d’abord au Magazine littéraire en 1967, puis au Figaro comme journaliste politique, au Quotidien de Paris où il a dirigé les pages littéraires, au Figaro littéraire dont il a été le directeur de 1986 à 2003, et enfin à Paris Match. Il a publié son premier roman La Fuite en Pologne en 1974. Puis il y a eu  La Blessure de Georges Aslo en 1975, Les Feux du pouvoir, prix Interallié en 1977 et Le Mythomane, en 1980. Il a obtenu  le prix Renaudot avec son roman Avant-guerre, en 1983. Six romans ont suivi : Le Cavalier blessé en 1987, une fresque historique à l’époque du Premier Empire, La Femme de proie en 1989, Le Voleur de jeunesse en 1990, Le Goût du malheur en 1993, et L’Invention de l’amour en 1997.  On lui doit aussi plusieurs essais : Ils ont choisi la nuit, prix de l’Essai de l’Académie française en 1985, sur les écrivains qui se sont suicidés, Omar, la construction d’un coupable, en 1994, qui revient sur le contexte du procès d’Omar Raddad. Le 18 décembre 1997,  il a été reçu à l'académie française, au fauteuil de Georges Duby. Depuis il continue d'enchaîner les succès littéraires. En 2017, il a publié trois livres : U_ne jeunesse perdue_ (Gallimard) et Le psychodrame français (Robert Laffont), essai dans lequel il  montre le lien direct entre la politique et l'histoire qui sous-tend à chaque instant notre roman national. D'où l'éclairage saisissant que son livre apporte sur ce psychodrame typiquement français. Un mystère qui fait de notre pays, avec ses contradictions, ses diverses guerres de clans, un terrain d'étude et d'observation plus que jamais fascinant. Sa richesse, l'aura culturelle que la France garde dans le monde, mais aussi sa tendance masochiste à l'autodestruction, viennent aussi de cet extraordinaire paradoxe. Le passé comme l'actualité continuent de nous en offrir des exemples imprévisibles et parfois déroutants.

L'équipe

Jean-Christophe Rufin
Jean-Christophe Rufin
Vincent Abouchar
Réalisation
Thierry Beauchamp
Collaboration