France Culture
France Culture
© Aucun(e)
© Aucun(e)
© Aucun(e)
"Ecailles du Cosmos", Orangeowl69
"La Beauté" - édité chez Poésis - Comment peut-on aborder la notion de beauté aujourd’hui ? Si ce n’est en confrontant les points de vue.
3 min
The Lovers, René Magritte, MoMA, New York City
Un arrêt sur les stocks, poèmes parmi lesquels je reviens à la vie. Leur grâce mobile, et comme elle inscrit dans la relecture chaque fois sa chanson. Douce énergie de l’anadiplose, pour Rouzeau. Et pour les autres : James Sacré, Werner Lambersy, le bon moteur aussi.
3 min
"Defeated. Requiem", Vasily Vereshchagin, 1877-1878
« Avec ivresse profonde les mots m'ont accueilli / Il ne suffisait pas seulement de prendre la parole. / Mais me tenir avec eux dans les marges du texte / fut désormais possible. »
3 min
"La pêche au printemps au pont de Clichy", de Vincent van Gogh, 1887
Semaine composite suscitée au départ par un livre, un seul, remarquable : "La Beauté", chez Poésis. Qui par sa qualité d’enquête vient répondre à l’absence de réflexion du Printemps des poètes sur ce thème consacré.
3 min
Lecture d'Eugène Savitskaya lors d'une carte blanche donnée à François Bon, artiste en résidence de l'université de Louvain-la-Neuve. Ferme du Biéreau, 1er mars 2012.
Il serait de mauvais aloi d’aller trouver un lien entre "Sous le Deuil" et cet extrait de "Ode au Paillasson" qui ouvre l’émission. N’y voir que l’occasion trop rapide de saluer le travail d’éditeur de Laurent Albaracin, et cette merveille de langue qui nait sous la plume de Savistkaïa.
3 min
Jean-Louis Giovannoni
"Chemin de fer abandonné. Le ballast ne tient plus. / Des traverses en bois cèdent. Poussent, entre les rails, des plantes en tout genre. Accumulations de composants en plastique, de déchets soumis à des années de pluie, de soleil, d’oubli. »
3 min
"Le dernier loup" - Les coulisses : les loups sur le tournage
Sophie Loizeau nous met dans un démêloir assez compliqué, nous le lecteur des micros. Faut-il tenir compte des italiques et des locutions mise « sous crochet » ? Que fait cette phrase interrompue, comment la suspendre ? Ou ne pas.
3 min
 "Le dernier loup" - Les coulisses : les loups sur le tournage
Les poètes sont-ils forcement sensibles au sauvage, et du loup prennent-ils tous naturellement la défense ? Echappent-ils aux constats chiffrés, aux débats d’opinion ? Pour planer, comme ceux d’hier ou ménager sa place au conte, où le loup n’est pas tendre pour l’homme ?
3 min
La poète Marie-Claire Bancquart lors d'une rencontre à la librairie Tschann à Paris
Il fallait ouvrir le livre de Marie-Claire Banquart avant que de quitter ce semestre qui l’a vu disparaître.
3 min
François de Cornière
« Dans ce recueil, il y a les questions que le poète se pose sur le grand mystère qui fait qu’avec un bout de papier et un crayon on peut « repartir », dans la vie comme dans l’écriture. Se demandant toujours : « Ça tient à quoi ? »
3 min
François de Cornière
"La nuit quand il ne dort pas / l'homme joue au Lego / avec des morceaux de sa vie. // Les yeux fermés il les assemble / sans idées précises. // Des images s'imbriquent / les unes dans les autres /il ne sait pas pourquoi elles remontent" (extrait de "Ego Lego")
3 min
Marie-Claire Bancquart
La semaine alternera des poèmes de Marie-Claire Banquart tirés de son anthologie Gallimard « Terre énergumène » et des extraits du formidable livre de poésies de François de Cormières « Ça tient à quoi ? »
3 min

À propos du podcast

© Aucun(e)
© Aucun(e)

du lundi au jeudi de 15h55 à 16h sur France Culture

Du lundi au jeudi, 5 minutes de lecture par Jacques Bonnaffé avec un poète différent chaque jour.

Un poète par semaine, quatre doses poétiques à heure fixe semblent une bonne voie pour l’édition sonore du poème, ouvrant le champ aux écritures nouvelles. Les mots veulent se faire entendre pour ce qu'ils sont. Radiophonique est la poésie ! Voilà notre manière d’être sur le terrain : peu de place à l’évaporation poétique. La régularité, la brièveté portent avec elles l’action. Avancer toujours, résonnant des lieux de parole publique ou des scènes littéraires, comme rattachés à la vie. Glissant quelquefois des citations plus anciennes, les bons vieux poèmes. Et l'on entrevoit quelques compagnonnages. Histoire ne pas nous perdre tout à fait seul dans la galaxie.

Depuis septembre se sont succédés Paul Fournel, Valérie Rouzeau, Lucien Suel, Jacques Roubaud, Claude Ber, Ludovic Janvier, Jean-Pierre Chambon, Pasolini… Sans compter un semaine thématique Cop 21, une autre "War Poètes" portant sur 14/18. À venir : Louis-Francois Delisse, Zeno Bianu, les poètes Syriens, Werner Lambersy, Sony Labou Tansi, Jean-Pierre Verheggen….

Jacques Bonnaffé est un comédien engagé par ses choix au cinéma, sa relation aux écritures ou dans son parcours avec les metteurs en scène. Il étend sa pratique artistique à des domaines divers, lectures ou concerts parlés, mise en scène, enregistrements mémorables, performances ou banquets littéraires, accordant à la poésie vivante, qu'elle soit dialectale ou savante, une part privilégiée.

L'équipe