Gérard de Nerval, par Nadar
Gérard de Nerval, par Nadar
Gérard de Nerval, par Nadar - Domaine public via Wikipedia
Gérard de Nerval, par Nadar - Domaine public via Wikipedia
Gérard de Nerval, par Nadar - Domaine public via Wikipedia
Publicité
Résumé

Pour tout état d’âme, le poésie d’Eric Poindron s’en tient à l’emballement et au savoir, peu de tristesse, cette forme d’amicalité qui pousserait à prolonger interminablement les soirées.

En savoir plus

Exercices didactiques du curieux inlassable. Ou simple exercice d’admiration. En collectant ces énigmes qui vous font un grand homme, il pourchasse Gérard de Nerval pour quelques dates absentes de sa biographie.

Croire à toutes les Vosges / N'être jamais dupe des poètes / Ne pas croire aux maux de Nerval / Masser les pieds que l'on croit précieux / Entendre les désarrois d'un visage / Apprendre à se taire Rire encore / Apprendre à se taire encore / Je ficherai le camp dans les quatre-vingt villes qui me manquent

Publicité

Extrait Eric Poindron, "TEMPUS FUGIT / TEMPUS SURGIT", Comme un bal de fantômes : camaraderie & chemins chuchotés, aux éditions Le Castor Astral, 2017