Pablo Neruda pendant une lecture de ses poésies par le comédien italien Giorgio Albertazzi en Italie, 1963
Pablo Neruda pendant une lecture de ses poésies par le comédien italien Giorgio Albertazzi en Italie, 1963
Pablo Neruda pendant une lecture de ses poésies par le comédien italien Giorgio Albertazzi en Italie, 1963 - Domaine public / Wikipédia
Pablo Neruda pendant une lecture de ses poésies par le comédien italien Giorgio Albertazzi en Italie, 1963 - Domaine public / Wikipédia
Pablo Neruda pendant une lecture de ses poésies par le comédien italien Giorgio Albertazzi en Italie, 1963 - Domaine public / Wikipédia
Publicité
Résumé

Deux grands poètes sud-américains : Pablo Neruda le chilien puis Roberto Juarroz l’Argentin. L’autre Amérique. Deux versants non dénués de réciproque admiration. L’un, vie tournoyante jusqu’à l’hymne à la vie, et l’autre mort vibrante, la mort paradoxale remise à la vie.

avec :

Jacques Bonnaffé (Comédien).

En savoir plus

Deux poètes sous les feux de l’actualité, mais la poésie s’en soucie-t-elle ? Qu’a t-elle écrit sur Pénélope depuis ce vieil Homère ? L’illusionniste Pablo Larrain, cinéaste chilien prodigue, nous autorise cette fois à l’irrévérence, dans son portrait de Pablo Néruda, persécuté bon vivant. Explication de cet emprunt dans le titre au belge Louis Scutenaire, un aphorisme pour parler de la figure immortelle du « Grand Poète ».

Textes extraits de :

Publicité

Pablo Neruda Vingt Poèmes d’amour et une chanson désespérée - Gallimard

Pablo Neruda La centaine d’Amour - Gallimard

- Claude Ber «Il y a des choses que Non » - Doucey éditions

- Roberto Juarroz Poésie Verticale coll Poésie Points - Fayard

Références

L'équipe

Manoushak Fashahi
Réalisation
Marie Dalquié
Collaboration