Marcel Moreau - Jacques Bonnaffé
Marcel Moreau - Jacques Bonnaffé
Marcel Moreau - Jacques Bonnaffé
Publicité
Résumé

Après la semaine de l’ardeur, la transition aux Hardis s’imposait, assortie au vacarme de la mémoire au milieu des ordonnances : que reste-t-il de 68 en cette année cinquantenaire?

avec :

Jacques Bonnaffé (Comédien).

En savoir plus

En dehors de ses floraisons de slogans libertaires, la grande grève a-t-elle engendré des poèmes ? Avec l’aide de Christian Prigent nous irons prochainement à la recherche de ces écrits. Pour l’heure c’est un état d’esprit qui nous préoccupe, sorte de bousculade dans les ors d’une poésie consacrée. Parmi ces contestataires qu’on retrouvera en 70 dans la revue TXT, Jean Pierre Verheggen et d’autres qui font du droit à la parole un lieu de libération des désirs, et pour Marcel Moreau une conquête frénétique du corps lorsqu’il se dit possédé de mots.

J'allais au livre, mon corps y allait mû par un désir de la même famille, lascive et goulue, que ceux dont mon érection concentrait les effets, à l'approche d'une fille s'entrebâillant du déhanché.

Publicité

Ainsi bus plus que lus, dévorés davantage qu'effleurés, les mots se trouvaient incorporés par moi au moment où mon regard en embrassait les agréments narratifs. J'avais le pressentiment que là où ils s'en allaient, ils apprenaient à ma vie glandulaire le b.a.-ba d'un idiome qui, tôt ou tard, prendrait de vitesse, sur la question du sens, celui que j'avais hérité du parler commun, à ma naissance. 

Marcel Moreau - le Violencelliste

Extrait de:

- La Violencelliste suivi de Donc! de Marcel Moreau Éditions Denoël 

- Le degré Zorro de l’écriture de Jean-Pierre Verheggen Éditions Actes sud

Références

L'équipe

Manoushak Fashahi
Réalisation
Marie Dalquié
Collaboration