Roland Dubillard
Roland Dubillard - Jacques Sassier.
Roland Dubillard - Jacques Sassier.
Roland Dubillard - Jacques Sassier.
Publicité

Cette fois nous piochons dans la « Boite à Outils » ! Celle qui fournit moins de solutions que de mystères, un clavier extensible pour Dubillard, qui va l’étirer comme un mètre.

Avec

S’il ne donne aucune réponse, se défiant de tout message et de toute

grandiloquence, il lui arrive, comme par inadvertance, de risquer un aveu :

Publicité

J’apporte seulement dans mes charrettes, 

tout ce qui, pierre ou crâne ou ressort de pendule, 

un jour fut expulsé de soi-même et jeté 

hors d’usage et sans nom parmi les pots cassés. 

On se prend à rêver de suites aussi matérielles le garage, l’électroménager, la compta avec en prime la conquête de nouveaux publics, et un partenariat des enseignes de bricolage.

Le bois suce la vis,

L'accrochant par la spire avec ses crémaillères 

Et la vis disparaît dans l'abîme du bois

Extrait de Je dirai que je suis tombé de Roland Dubillard Ed.poésie Gallimard

59 min
7 min

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.