Bob Dylan, Street Art
Bob Dylan, Street Art
Bob Dylan, Street Art - Domaine public via Pixabay
Bob Dylan, Street Art - Domaine public via Pixabay
Bob Dylan, Street Art - Domaine public via Pixabay
Publicité
Résumé

Entre promène et problème, elle dévide un chant hypnotique et laisse au poème imposer ses coupes, (...)

En savoir plus

(...) Marieke Rijneveld libère une pensée par association, revient à son commencement, sort des images d’enfances, continue le trait, fait passer des animaux ou leur remémoration dans nos rêves, en laissant l’escargot tracer. 

"On commence tout bonnement par s’approcher, refouler peu à peu l’air / entre nos corps comme des bocaux de légumes d’été qui s’aspirent de vide / une plus longue durée de conservation commence toujours par l’application d’une étiquette / maintenant à genoux, fiche ma main dans tes cheveux, frotte dans un sens dans l’autre / une manière inversée de saluer jusqu’à ce que tes mèches soient grasses." 

Publicité

Marieke Rijneveld, "Caressons-nous les uns les autres", poème du recueil Kalfsvlies, Anvers/Amsterdam, Atlas/ Contact, 2015

Marieke Rijneveld au festival de poésie Het Tuinfeest à Deventer, 6 août 2016
Marieke Rijneveld au festival de poésie Het Tuinfeest à Deventer, 6 août 2016
- Sous licence CC BY-SA 4.0 via Wikipedia

Bob Dylan selon Barnard :

"t'es un produit / des années soixante, ces pleurnicheuses, une icône / du narcissisme et de la foi en une paix qui rate à tout coup. / Mais en vérité, je t'admire. Tu te fous de toute / poétique. T'es tellement de voix: une foule nasale à toi / tout seul, foule de notre pensée, protestation, désir, naissance / à tous."

A VOIR, A DÉCOUVRIR 

Du mercredi 5 juin au dimanche 9 juin 2019, aura lieu le 37e Marché de la poésie, avec les Pays-Bas comme invité d'honneur 2019.

Références

L'équipe

Manoushak Fashahi
Réalisation
Valentin Henry
Collaboration
Chouchane Djergaian
Collaboration