Jules Vipaldo
Jules Vipaldo
Jules Vipaldo - Lætitia Scorza 2018
Jules Vipaldo - Lætitia Scorza 2018
Jules Vipaldo - Lætitia Scorza 2018
Publicité
Résumé

Derniers jours de mai. On commence à repérer dans les assemblées générales et les comités révolutionnaires, quelques grands frappés du verbe, comme ce Jules Vipaldo. Qui les maitrisera ?

avec :

Jacques Bonnaffé (Comédien).

En savoir plus

Drôle de poésie ! Qui poète plus haut que son Q.I., qui s'la récite et s'la verbalise un max ! Qui s'exalte et s'extasie easy, qui s'coopte et s'congratule, barbote et clapote dans l'degré zorro de l'invention ! Ça pleut. Ça pleut et pas qu'un peu. Drôle de « petit monde » et de « petit milieu », dont chacun croit être le centre (ce dont chacun s'abuse, oubliant de s'amuser et/ ou de s'en amuser), ou encore, le caïd, le cador, le Castor (et pour un Castor, combien de Pollux ?). Ça pleut. Ça pleut et pas qu'un peu. (Dans Crit(r)ique de la raison dure

Question : Doit-on chercher Bernadette sous Spirou ?

Publicité

Le dernier livre de Jules Vipaldo:  Le Banquet de plafond aux éditions Tinbad

Extrait de

Trouver ici, Reliques & lisières de Jean-Marie Gleize, , Seuil 2018

Poésie-Action de Serge Pey éditions Castor Astral

Juste un pont sans feu de Seyhmus Dagtekin Editions Castor Astral

Pauvre Baudelaire de Jules Vipaldo. Édition les doigts dans la prise

Références

L'équipe

Manoushak Fashahi
Réalisation
Marie Dalquié
Collaboration