Perpétuel : épisode 2/4 du podcast 22 lignes par jour - Bernard Collin

Bernard collin
Bernard collin - Own work / Rolanddegarros / wikipedia
Bernard collin - Own work / Rolanddegarros / wikipedia
Bernard collin - Own work / Rolanddegarros / wikipedia
Publicité

Bernard Collin pose un geste quotidien qui pourrait n’être destiné qu’à l’art contemporain, 22 lignes par jour, à la manière d’un Roman Opalka couvrant ses tableaux chiffrés à l’infini. N’a pas pour finalité la poésie, il se récrie qu’il est « prosateur ».

Avec

Le poète Bernard Chambaz a nourri à la réflexion sur le travail de Bernard Collin, avec la revue Europe, on trouve  d’importantes contributions dans la revue internet Poézibao 

Plusieurs éditions ont permis à la mise au jour de ce gisement énorme, dont dernièrement 

Publicité

- Éditions Nous avec « Copiste »

-  « 478 jours naturels » Ed. Les petits matins

Un homme se réveille, il allume ses pensées, pensée sur le moment, deuxième, troisième pensée sur les moments connus de personne. 

Extrait de: 

Bernard Collin 22 lignes par jour et il sort de sa pensée ed Fata Morgana

Bernard Collin- Sang d’autruche - édition Mercure de France

L'équipe